2 min de lecture Justice

Les infos de 12h30 - Radicalisation dans les prisons : qui sont les "barbus des Baumettes" ?

Trois surveillants qui doivent être prochainement affectés à un établissement pour mineurs ont été signalés pour radicalisation. Sur 41.000 agents, ils sont entre 15 et 30 à être surveillés.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 12h30 - Radicalisation dans les prisons : qui sont les "barbus des Baumettes" ? Crédit Image : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Thomas Prouteau édité par Cassandre Jeannin

La radicalisation s'infiltre-elle en prison du côté des surveillants ? Il y a quelques jours l’administration pénitentiaire a reçu un message d'alerte : trois surveillants qui doivent être prochainement affectés à un établissement pour mineurs ont été signalés pour radicalisation. On les surnomme les "barbus des Baumettes". Ils s'étaient fait remarquer en 2015 après les attentats à Paris.

"Les barbus des Baumettes étaient des surveillants fichés SPRT, donc prévention de radicalisation et de terrorisme. C'est pas un délit. (..) Ils étaient surveillés parce qu'ils avaient des relations avec les détenus, ils restaient qu'entre eux, ils avaient des pratiques religieuses ostensibles", indique Éric Diard, le rapporteur de la mission d'information sur les services publics face à la radicalisation. "Aujourd'hui la problématique c'est qu'il y en a trois qui risquent d'être regroupés dans un établissement pour mineurs ce qui me semble une hérésie", estime-t-il. 

Entre 10 et 30 surveillants sont actuellement suivis pour des soupçons de radicalisation sur un effectif total de 41.000 agents de l'administration pénitentiaire, selon nos informations. Dans certains cas il s'agit simplement d'agents qui ont refusé de serrer la main d'une collègue par exemple. Aucun fait récent ne signale une complicité entre des détenus pour terrorisme et des surveillants. 

À lire aussi
Rouen en Seine-Maritime racisme
Les infos de 18 h - Près de Rouen, un guinéen tabassé, une "agression raciste" pour ses proches

En revanche, ce que souligne les responsables des prisons françaises c'est l'exposition des surveillants à des personnes radicalisées, au nombre de 1.500. C'est pour cette raison que le rapport préconise un renforcement du contrôle et des criblages à l'embauche des gardiens de prison. 

À écouter également dans ce journal

Canicule - Les deux tiers de la France étouffent ce mercredi avec des températures qui grimpent jusqu'à 40°C à Clermont-Ferrand. À Valenciennes, les habitants sont priés de limiter leur consommation d'eau. 
Circulation différenciée - Des bouchons records ont été enregistrés en région parisienne alors que des mesures restrictives avaient été prises en plein pic de pollution. Alors qu'on enregistre 290 km de bouchons en général, on est monté à 370 km ce matin à 8h40. 

Soldes - C'est le début des soldes, les derniers d'une durée de six semaines, à partir de janvier 2020 la braderie ne durera que quatre semaines. 86% des Français disent vouloir en profiter. Budget moyen pour la moitié d'entre eux : entre 100 et 250 euros.

Japon - Emmanuel Macron est en visite officielle au Japon pour deux jours. L'occasion pour le chef de l'État d'évoquer le dossier Renault-Nissan et cette alliance tumultueuse depuis l'affaire Ghosn. Le président a réaffirmé son attachement à cette alliance.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Prisons Islamisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797927728
Les infos de 12h30 - Radicalisation dans les prisons : qui sont les "barbus des Baumettes" ?
Les infos de 12h30 - Radicalisation dans les prisons : qui sont les "barbus des Baumettes" ?
Trois surveillants qui doivent être prochainement affectés à un établissement pour mineurs ont été signalés pour radicalisation. Sur 41.000 agents, ils sont entre 15 et 30 à être surveillés.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-infos-de-12h30-radicalisation-dans-les-prisons-qui-sont-les-barbus-des-baumettes-7797927728
2019-06-26 13:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Rue7K1oc63peISawTNcpog/330v220-2/online/image/2015/1003/7779964284_000-par7497971.jpg