1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 12h30 - Orpea : le groupe fait-il pression sur ses salariés pour leur silence ?
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Orpea : le groupe fait-il pression sur ses salariés pour leur silence ?

Selon les syndicats, un directeur n'aurait pas été renouvelé après avoir parlé à la presse. D'autres licenciements serait quant à eux liés à la couleur syndicale de certains salariés.

Une photo de la résidence Ehpad du groupe ORPEA, "Les Bords de Seine" à Neuilly-sur-Seine, près de Paris, le 26 janvier 2022.
Une photo de la résidence Ehpad du groupe ORPEA, "Les Bords de Seine" à Neuilly-sur-Seine, près de Paris, le 26 janvier 2022.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Présidentielle : allez-vous voter ?
00:26:48
Présidentielle : allez-vous voter ?
00:26:48
Arnaud Tousch - édité par Florine Boukhelifa

Le scandale qui entoure Orpea n'en finit plus et de nouvelles révélations semblent aggraver un peu plus son cas. Après les accusations de mise en place d'un système d'optimisation des coûts au détriment du bien-être des résidents, le groupe est cette fois accusé de faire pression sur ses salariés.

Selon la CFDT et Force Ouvrière (FO), il y a à peine trois jours, un directeur qui a osé s'exprimer dans la presse n'a pas été renouvelé dans ses fonctions. Le secrétaire national santé à la CFDT demande alors à Élisabeth Borne, la ministre du Travail, une protection pour les délégués syndicaux du groupe Orpea.

"Dans un contexte comme ça, s'afficher CFDT, FO ou CGT revient à être un peu suicidaire", affirme-t-il, dénonçant "des pressions permanentes". "Vous vous doutez bien que licencier un petit délégué du personnel dans une Ehpad du fin fond de la Creuse, ils n'en ont rien à foutre", ajoute-t-il.

Les organisations syndicales dénoncent aussi du favoritisme envers un syndicat nommé Arc-en-ciel, réputé proche de la direction et majoritaire. Ce dernier aurait été mieux informé que les autres et, selon la CGT, tout était fait pour que les syndicats traditionnels soient mis de côté. Des licenciements seraient également liés à la couleur syndicale de certains employés.

À écouter également dans ce journal

À écouter aussi

Justice - Nordahl Lelandais, actuellement jugé pour l'enlèvement et le meurtre de Maëlys et les agressions sexuelles commises sur des petites cousines, a accusé vendredi 4 février son ex-compagne d'être responsable de la mort de la fillette.

International - Au Maroc, Rayan, un enfant de 5 ans, est coincé dans un puits de 32 mètres de fond. Les secouristes tentent de le faire sortir depuis 4 jours, mais les opérations de sauvetage sont loin d'être terminées

Crise en Ukraine - Pour tenter de parvenir à une désescalade des tensionsEmmanuel Macron rencontrera Vladimir Poutine lundi à Moscou puis le président ukrainien Volodymyr Zelensky mardi à Kiev, a annoncé l'Élysée vendredi 4 février.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/