1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les actualités de 18h - Colombes : une prime exceptionnelle d'assiduité pour les fonctionnaires
1 min de lecture

Les actualités de 18h - Colombes : une prime exceptionnelle d'assiduité pour les fonctionnaires

Pour limite l'absentéisme des fonctionnaires, la ville de Colombes a mis en place une prime exceptionnelle de 300 euros en plus d'une prime d'assiduité déjà existante.

La mairie de Colombes, dans les Hauts-de-Seine
La mairie de Colombes, dans les Hauts-de-Seine
Crédit : Capture d'écran / Google Maps
Les actualités de 18h - Colombes : une prime exceptionnelle d'assiduité pour les fonctionnaires
00:17:14
Agnès Bonfillon & Claire Gaveau

Une prime pour les employés qui ne manquent pas un seul jour de travail. Si l'absentéisme des fonctionnaires est souvent pointée du doigt, la ville de Colombes a, semble-t-il, trouvé la parade. Alors qu'une prime d'assiduité existait depuis deux ans maintenant, la Ville a décidé de verser une prime exceptionnelle de 300 euros nets à ceux qui n'ont pas raté un seul jour de travail.

Et plus de la moitié des employés l'ont touchée. En l'occurrence, ce sont surtout les petits rhumes, les migraines qui sont visés et qui ont bien diminués grâce à la prime d'assiduité. Le résultat est flagrant. 62% d'agents malades en 2016 contre seulement 42% en 2018.

"C'est une récompense parce qu'il y a eu vraiment un gros travail de fait", explique la maire Nicole Goueta, qui évoque un état d'esprit positif pour la commune. Seuls les élus communistes avaient voté contre cette prime "zéro absence", qui selon eux, est injuste et favoriserait de mauvaises conditions de travail. 

À écouter également dans ce journal

"Gilets jaunes" - Christophe Detttinger, accusé d'avoir tabassé deux gendarmes lors de l'acte 8 de la mobilisation, est toujours en garde à vue. Mais une voix s'élève désormais pour le défendre. Une femme s'est présentée à la police pour témoigner en sa faveur

À lire aussi

Politique - L'exécutif cafouille sur la suppression de la taxe d'habitation. Si le candidat Macron avait promis de l'effacer pour 80% des Français, le Président Macron s'est finalement prononcé pour une suppression totale de cette taxe. Si Bruno Le Maire a remis la question sur la table, cela dépendra surtout du grand débat national.

Consommation - Les soldes d'hiver commence demain dans une ambiance un peu particulière, après des semaines de mobilisation des "gilets jaunes".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire