1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les actualités de 18h - Immeubles effondrés à Marseille : un hommage six mois après
1 min de lecture

Les actualités de 18h - Immeubles effondrés à Marseille : un hommage six mois après

Des dizaines de Marseillais se sont rassemblés rue d'Aubagne ce dimanche matin pour rendre hommage aux victimes de l'effondrement des immeubles.

Les gravats sont peu à peu chargés à bord de camions pour dégager la rue d'Aubagne
Les gravats sont peu à peu chargés à bord de camions pour dégager la rue d'Aubagne
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Hugo Amelin & AFP

Beaucoup d'émotion à Marseille, ce dimanche 5 mai. À 9h05, heure à laquelle les 63 et 65 rue d'Aubagne se sont effondrés le 5 novembre, entraînant dans leur chute l'immeuble voisin du 67, des dizaines de personnes se sont rassemblées malgré un vent glacial au plus proche du lieu du drame, toujours impossible à approcher. 

Ils ont observé 9 minutes de silence, pour certains en pleurs. Deux conseillers municipaux d'opposition, Benoît Payan (PS) et Jean-Marc Coppola (PCF) étaient présents. 

En mémoire des 8 morts dans les effondrements et de l'octogénaire touchée par une grenade lacrymogène lors d'une manifestation, ces voisins et proches ont allumé des torches et entamé une procession dans le quartier.

Six mois après le drame de la rue d'Aubagne, la psychose sur les immeubles menaçant ruine reste vive. 2.558 personnes ont été évacuées de leur immeuble, déclaré "en péril", après le 5 novembre. Plus de 600 Marseillais vivent encore à l'hôtel, en l'attente d'un relogement. 

À écouter également dans le journal

À écouter aussi

Fait divers - Des intempéries qui ont causé la mort d'une touriste allemande en Corse du Sud. Une femme de 60 ans emportée par les vagues alors qu'elle se promenait sur la plage. Toute la région avait pourtant été placée en vigilance jaune en raison des fortes rafales.

Justice Trois pompiers sont actuellement en garde à vue. Dans la nuit de vendredi à samedi, ils sont entrés avec plusieurs femmes de nationalité étrangère dans leur caserne du XIVe arrondissement. L'une d'elles a porté plainte pour viol.

International - On est toujours sans nouvelles de deux touristes français disparus au Bénin depuis mercredi. L'inquiétude grandit alors que leur guide aurait été retrouvé tué par balles.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/