1 min de lecture Justice

Marseille : Samia Ghali (PS) va porter plainte contre Stéphane Ravier (RN)

La sénatrice socialiste a fait part samedi 20 avril de son intention de porter plainte contre son collègue du Rassemblement national pour injure sexiste.

Stéphane Ravier, maire des 13 et 14e arrondissements de Marseille.
Stéphane Ravier, maire des 13 et 14e arrondissements de Marseille. Crédit : LILIAN AUFFRET/SIPA
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et AFP

Une mauvaise blague qui ne passe pas. Lors d'une soirée-débat organisé jeudi, le sénateur du Rassemblement national Stéphane Ravier a tenté une plaisanterie sur sa collègue socialiste Samia Ghali. À propos d'elle, il a déclaré : "La sénatrice de Marseille madame Samia G., (...) le point G de Marseille", déclenchant les rires de son auditoire.

Contactée par l'AFP, madame Ghali a confirmé samedi matin sa décision de porter plainte, précisant qu'un constat d'huissier avait été établi pour authentifier la vidéo de l'incident et que la plainte était en cours de rédaction par ses avocats. 

Dès vendredi soir, la sénatrice socialiste s'était déclarée "en colère et blessée en tant que femme, épouse et mère, par les propos vulgaires et indécents de Stéphane Ravier. (...) Le sexisme est un délit, je saisirai la justice". 

Stéphane Ravier visé par une autre plainte

Stéphane Ravier avait déjà été visé par une plainte, pour "injure publique sexiste", en février, après ses propos visant l'élue écologiste Lydia Frentzel. 

À lire aussi
Une enseigne de pharmacie (illustration) justice
Landes : une pharmacienne jugée pour avoir détourné plus de 700.000 euros

Lors du conseil municipal de Marseille du 4 février, alors que l'intervention de Mme Frentzel (EELV) était chahutée par des élus RN, elle s'était adressée à Stéphane Ravier: "On se verra dans les 13e et 14e arrondissements (l'ex-mairie de secteur de M. Ravier, NDLR) et je viendrai aider les équipes", avait-elle lancé, faisant référence à la prochaine campagne électorale des municipales. Stéphane Ravier lui avait alors rétorqué : "Au même hôtel, le même jour, à la même heure", suscitant les rires de son groupe. 

"Stéphane Ravier a sous-entendu que j'étais une prostituée et que j'avais des relations habituelles avec lui", avait dénoncé Mme Frenzel auprès de l'AFP, avant de porter plainte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Sexisme Samia Ghali
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants