1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le rat-taupe nu détient-il le secret de la jeunesse et de la santé ?
4 min de lecture

Le rat-taupe nu détient-il le secret de la jeunesse et de la santé ?

Dans sa revue du presse du 13 mars 2017, Adeline François s'intéresse à l'hétérocéphale, un rongeur à la longévité étonnante.

Le rat-taupe nu intéresse les chercheurs
Le rat-taupe nu intéresse les chercheurs
Crédit : Wikicommons
Le rat-taupe nu détient-il le secret de la jeunesse et de la santé ?
05:10
Le rat-taupe nu détient-il le secret de la jeunesse et de la santé ?
05:17
Adeline François

Un corps glabre, des dents proéminentes, une peau fripée et translucide, des yeux atrophiés... C'est simple, il est répugnant....Et pourtant l'hétérocéphale, plus connu sous le nom de rat-taupe nu, est une petite merveille de la nature. Ce rongeur absolument repoussant vit en moyenne 30 ans, contre deux ou trois ans pour une souris ordinaire. À notre échelle, c'est comme si on pouvait vivre jusqu'à 600 ans.

L'hétérocéphale est notre espoir d'élixir de jouvence, titre lundi 13 mars Le Parisien qui nous apprend qu'une soirée est organisée ce même jour pour récolter des fonds pour la recherche, afin de comprendre pourquoi cet animal résiste à tout. Privez-le d'oxygène pendant 17 minutes, cela ne lui fera rien... il est insensible à la douleur et aux maladies. Il vit en bonne santé jusqu'à la fin et ne change pas d'apparence entre sa naissance et sa mort.

Parmi les médecins fasciné par cette bestiole, le professeur Saldmann, bien connu des auditeurs de RTL,  qui a longuement observé le rongeur. Il ne s'arrête jamais, c'est un marathonien du quotidien. Il est là, le secret : quand nous, nous faisons 30 minutes de sport, nous libérons un millier de molécules protectrices. peut-être que chez le rat taupe nu c'est l'une de ces molécules qui est libérée à un niveau tel que cela lui confère des prédispositions de super héros. "Si je trouve le secret de ce rat, dit le professeur Saldmann, je ferai exploser toutes les caisses de retraite." 

Résister à tout, même au burn-out

Le journal L'Opinion revient avec un édito très juste d'Olivier Auguste sur l'un des leitmotivs de Benoît Hamon : que le burn-out soit reconnu comme maladie professionnelle. Des salariés harassés, pressés par de mauvais managers, ça a toujours existé, dit le journaliste, alors pourquoi les syndromes d'épuisement professionnel semblent ils plus nombreux aujourd'hui ? Parce que le chômage de masse fait des ravages.

À écouter aussi

Face aux petits chefs et aux horaires à rallonge, on peut claquer la porte quand on pense retrouver vite un poste. Mais avec presque 6 millions de chômeurs, le pari est dangereux. Alors le salarié tient bon quitte à y laisser sa santé. Le meilleur remède contre le burn-out, c'est le plein emploi. Mais peut être n'est-ce pas l'argument le plus simple, ni le plus payant électoralement, conclut Olivier Auguste... ..

Résister aussi aux attaques

"Vous  avez aimé les chaussures de Roland Dumas ? Vous allez adorer les costumes de François Fillon", ironise ce matin Philippe Caraci dans le Midi Libre... "À coups de 7.000 euros le trois-pièces, 48.000 euros en trois mois. En espèces ou par chèques ? Peu importe : on se perd dans les limbes d'un univers d'élites où la distance entre le sommet de l'État et la base de son électorat se creuse inexorablement."

"Oui, un ami m'a offert des costumes, et alors ?" répond François Fillonle 13 mars dans Les Échos. Il y dévoile de nouvelles mesures de son programme en faveur du pouvoir d'achat... "Six semaines pour convaincre", titre Le Figaro... Dit autrement, dans la bouche de Brice Hortefeux cela donne : "Tout faire pour que l'élection imperdable ne devienne pas ingagnable".

Dans La Croix, Emmanuel Macron annonce quant à lui une grande loi de moralisation de la vie politique s'il est élu président de la République. Il fera de l'incompatibilité entre le mandat de parlementaire et l'exercice d'une autre profession la règle générale. Il veut durcir aussi le retour dans la fonction publique des hauts fonctionnaires partis pantoufler dans le privé, ce qui n'est pas banal puisque c'est exactement son parcours. Il se justifie aussi sur ses seulement 200.000 euros de déclaration de patrimoine financier, invoquant le poids des impôts et les travaux entrepris dans sa maison de famille. Il révèle aussi qu'il est en train de finaliser un emprunt bancaire personnel de 8 millions d'euros pour financer sa campagne, c'est à dire le même montant que ce qu'a emprunté Jean-Luc Mélenchon il y a deux mois

Résister aux fausses informations

Les "fake news" ont envahi cette campagne. Pour une enquête très fouillée intitulée "Comment Facebook nous post-informe", Libération vient de passer un mois à examiner les partages de contenu sur le réseau social. Une enquête éclairante sur la façon dont Facebook est devenu un outil de ré-information, où les sites alternatifs comme Osons Causer, TVLibertés ou fdesouche font jeu égal avec les médias traditionnels.  
 
Tout cela fait écho à l'anniversaire du jour : il y a pile 28 ans, un ingénieur britannique du centre européen pour la recherche nucléaire concevait une interface pour mettre en réseau des ordinateurs les uns avec les autres. C'était l'acte de naissance du World Wide Web, l'Internet. A-t-il vraiment résisté au temps? L'ingénieur en question, Tim Berners Lee, publie une tribune dans Le Monde, et on croirait lire un Frankenstein dépassé par la bête qu'il a engendrée... Il y fait plusieurs constats terribles : nous avons perdu le contrôle de nos données personnelles, il est trop facile de répandre la désinformation sur le Web, la publicité politique en ligne doit être transparente et comprise. Il demande aussi plus de transparence sur les algorithmes afin que l'on ferme l'angle mort d'Internet.

Résister à la maladie

La Provence a suivi douze enfants atteints de cancers et qui se préparent physiquement et mentalement à passer dix jours en Laponie. Voilà deux mois qu'ils s'entraînent pour affronter le grand froid, des pompes des abdos du gainage. Ils partiront dans 11 jour pour un sacré périple, en chien de traineau, encadrés par des médecins et l’association phare des sourires qui utilise le sport comme thérapie. On peut passer "50 ans à s'ennuyer ou  deux ans à s'éclater" dit l'entraineur. "On sous estime terriblement nos capacités naturelles,  depuis le début du stage les enfants ne font pas d'aplasie ou alors elle dure deux jours au lieu de cinq."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/