1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal RTL de 20h : Jean-Marc Ayrault pourrait revenir dans le gouvernement
2 min de lecture

Le journal RTL de 20h : Jean-Marc Ayrault pourrait revenir dans le gouvernement

REPLAY - Jean-Marc Ayrault avait quitté le gouvernement en mars 2014 alors qu'il était Premier ministre depuis le début du quinquennat de François Hollande.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal RTL de 20h : Jean-Marc Ayrault pourrait revenir dans le gouvernement
03:46
Julien Sellier & Eléanor Douet

Selon des informations recueillies par RTL, Jean-Marc Ayrault pourrait faire retourner dans le gouvernement à l'issu du prochain remaniement, pas en tant que Premier ministre mais à la tête d'un super ministère, certains évoquant même le quai d'Orsay, alors que Laurent Fabius rêve de prendre la direction du Conseil constitutionnel. "Jean-Marc Ayrault a l'avantage de parler allemand, ce qui pourrait relancer le moteur franco-allemand complètement à l'arrêt", selon Yves Thréard le directeur adjoint du Figaro.

À écouter également dans ce journal

- Le ministre de l'Agriculteur part à la rencontre des agriculteurs. Stéphane Le Foll a été sifflé par des éleveurs à Bourg-en-Bresse, à son arrivée au congrès de la fédération bovine. C'était son premier déplacement à leur contact depuis le début des blocages, il y a 10 jours. 

- Les VTC annoncent qu'ils reconduisent leur mouvement pour la journée de jeudi. Ils appellent à un rassemblement dans la matinée place de la République. Une délégation a été reçue à Matignon après une journée de mobilisation pour dénoncer les annonces de Manuel Valls la semaine passée pour calmer les taxis. 

- De grosses difficultés sont à prévoir pour la journée du 4 février. La CGT souhaite apporter son soutien aux huit anciens salariés de Goodyear condamnés à 9 mois de prison ferme pour avoir séquestré des cadres de leur société. Seul un train sur deux circulera demain sur certaines lignes, du RER A et B. 

À lire aussi

- Les manifestations seront interdites à Calais le week-end prochain. La décision a été prise ce mercredi 3 février au ministère de l'IntérieurLa branche française du mouvement islamophobe Pegida voulait manifester samedi dans le centre ville de Calais à quelques kilomètres de "la jungle", le terrain vague où vivent 4 à 6.000 migrants.

La façade d'une boucherie musulmane mitraillée en Corse. Les tirs ont été effectués cette nuit à l'arme lourde. Le Premier ministre Manuel Valls a condamné des "actes intolérables" et Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, a quant à lui fait savoir que le gouvernement entendait "protéger tous les Français et condamner tous les actes racistes et antisémites". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/