1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 7h30 : des bébés contaminés à la salmonelle depuis 2005 ?
2 min de lecture

Le journal de 7h30 : des bébés contaminés à la salmonelle depuis 2005 ?

Des bébés ont-ils été contaminés par la salmonelle entre 2005 et aujourd’hui ? C’est la question qui se pose puisque la bactérie responsable était présente à l’époque dans l’usine Lactalis de Craon (Mayenne).

L'usine de la société laitière Celia qui appartient au groupe LNS Lactalis, à Craon.
L'usine de la société laitière Celia qui appartient au groupe LNS Lactalis, à Craon.
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Le Journal RTL de 7h30 du 01/02/2018 : des bébés contaminés à la salmonelle depuis 2005 ?
08:32
Odile Pouget

C’était le 11 janvier dernier, en plein scandale Lactalis. Le porte-parole du groupe laitier Michel Nalet faisait cette promesse : "Nous avons mis tout en œuvre et nous continuons encore aujourd’hui à mettre tout en œuvre pour pouvoir trouver les causes, pour pouvoir repartir sur ce site et regagner la confiance de tous."

Visiblement, le travail de recherche a porté ses fruits : l’origine de la salmonelle qui a contaminé une trentaine de bébés ces dernières semaines a été identifiée, mais ce qui fait frémir c’est que la bactérie était déjà présente dans l’usine de Craon, en Mayenne, en 2005.

"On ne peut donc pas exclure que des bébés aient consommé du lait contaminé sur cette période" confie Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, dans Les Échos, puisque cette fameuse salmonelle était confinée pendant toutes ces années dans la tour de séchage numéro 1, disséminée dans l’environnement. Ce qu’avait révélé l’Institut Pasteur début janvier. Seule certitude aujourd’hui qui pourrait apaiser l’inquiétude des parents : aucune épidémie notable n’a été détectée entre celle de 2005 qui avait touché 140 bébés et celle de 2017. 

À écouter également dans ce journal

- Le plus dur est passé à Paris, mais c’est maintenant en Normandie que la Seine atteint son pic de crue. Une crue conjuguée à de forts coefficients de marée. À Rouen le fleuve est sorti de son lit ce mercredi 31 janvier dans l’après-midi. Une cinquantaine de communes de Seine-Maritime sont touchées par les inondations.

À lire aussi

- En Bretagne, une centaine d’agriculteurs s’en sont pris hier soir à plusieurs grandes surfaces de la région de Brest (Finistère). Ils ont déversé des remorques entières de détritus sur les parkings. Selon la police ils étaient cagoulés et les plaques d’immatriculation des tracteurs étaient masquées.

- Elles sont unies par une même détresse. Onze familles de disparus se réunissent aujourd’hui à Lyon (Rhône) pour demander des vérifications sur le parcours de Nordahl Lelandais. Le principal suspect de l’affaire Maëlys est également mis en examen pour l’assassinat d’un jeune militaire.

- Les actes racistes, antisémites et antimusulmans ont baissé l’année dernière, mais les actions violentes sont en augmentation, notamment à l’égard de la communauté juive. C’est ce qu’a fait savoir hier le ministère de l’Intérieur.

- La sanction est tombée mercredi 31 janvier pour le patron de Radio France Mathieu Gallet, mis à l’écart après sa condamnation pour favoritisme lorsqu’il dirigeait l’INA. C’était le souhait du gouvernement, qui prépare une vaste réforme de l’audiovisuel public. Ce jeudi 1er février, beaucoup s’interrogent sur l’indépendance du CSA. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/