2 min de lecture Défilé

Le journal de 7h : les États-Unis à l'honneur pour le défilé du 14-Juillet

REPLAY - Le traditionnel défilé du 14-Juillet sur les Champs-Elysées commencera à 10h30 ce vendredi. Le président américain Donald Trump sera présent aux côtés d'Emmanuel Macron place de la Concorde pour y assister.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 7h : les États-Unis à l'honneur pour le défilé du 14-Juillet Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Olivia Leray

Dernier jour de visite officielle en France pour Donald Trump et son épouse. Le couple présidentiel américain assiste ce vendredi au défilé du 14-Juillet. Ce sont les invités d'honneur d'Emmanuel et de Brigitte Macron à l'occasion du centenaire de l'entrée des États Unis aux côtés de la France dans la Première Guerre mondiale. Un détachement de militaires américains ouvrira d'ailleurs le défilé au sol et des avions de l'US Air Force survoleront Paris. C'est l'équivalent de la Patrouille de France.

Au total plus de 3.700 hommes et femmes vont marcher au pas. 29 hélicoptères de l'armée de Terre, l'armée de l'Air, de la Gendarmerie nationale et de la Sécurité civile voleront également dans le ciel de Paris. Avant cela jeudi soir, "un dîner d'amis", selon le chef de l'État Français au deuxième étage de la Tour Eiffel. Un repas d'exception cuisiné par Alain Ducasse au restaurant Jules Verne. Au pied de la Tour Eiffel, les touristes étaient nombreux à tenter d'apercevoir les couples présidentiels. 

À écouter également dans ce journal :

- Plus de 3700 hommes et femmes vont marcher au pas sur les Champs Elysées ce vendredi matin. Le défilé se fera sous haute surveillance, plus encore que d’habitude. Les autorités françaises ont travaillé en étroite collaboration avec les services secrets américains. Par ailleurs, près de 3.500 policiers et gendarmes seront déployés autour des Champs-Elysées. C’est entre 200 à 300 de plus qu’en 2016, selon la préfecture de police de Paris.

- À la veille de ce défilé militaire jeudi, Emmanuel Macron a recadré sans le nommer le chef d'état major des armées. Le Général de Villiers avait critiqué la réduction du budget de la défense et menacé de démissionner. "Il n'est pas digne d'étaler certains débats sur la place publique. Je suis votre chef", a dit le président de la République.

À lire aussi
Défilé militaire à l'occasion des 70 ans du régime communiste chinois international
Chine : de nouvelles armes dévoilés lors du défilé des 70 ans du régime communiste

- Les salariés de Whirlpool pouvoir partir en vacances soulagés. Le groupe d'électromenager américain l'a annoncé hier jeudi, il a sélectionné l'offre de reprise déposée par l'entrepreneur picard Nicolas Decailleux, patron de la société WN.

-Nice un an après. La blessure toujours à vif, une journée d'hommages se prépare aujourd'hui. Quatre-vingt-six bougies, une pour chaque victime de l'attaque de la Promenade des Anglais, seront allumées dès le matin à Nice. Parallèlement, la population est invitée à venir remplir un livre d'or sur le front de mer. 

Bardet gagne et le cœur du tour s'emballe. Avec sa victoire hier jeudi sur l'étape du Tour de France, l'auvergnat Bardet est troisième au général. Aujourd'hui, étape 13 la plus courte du tour,101 km entre Saint Girons et Foix mais pas moins de trois col à franchir !    

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Défilé Donald Trump Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants