2 min de lecture Cancer du sein

Le journal de 7h : enquête sur le docétaxel après le décès de femmes traitées contre le cancer du sein

REPLAY - Pour le moment, l’arrêt des traitements contenant cette molécule n’est pas recommandé. Les conclusions de l’ANSM sont attendues pour le 28 mars.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 7h : enquête sur le docétaxel après les décès de femmes traitées contre le cancer du sein Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Yann Bouchery Journaliste RTL

Une enquête de pharmacovigilance a été ouverte en septembre sur les médicaments contenant du docétaxel à la suite du décès de trois femmes soignées pour un cancer du sein, a annoncé l'ANSM dans un communiqué. Cette enquête "est en cours de finalisation" et sera présentée le 28 mars à un comité technique de l'agence qui ne recommande pas l'arrêt des médicaments contenant cette molécule. "Aucune recommandation n'est formulée à date en l'absence d'éléments complémentaires d'investigation permettant d'évaluer le rapport bénéfice/risque dans le cadre du traitement du cancer du sein", écrit l'ANSM.

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé souligne toutefois qu'une autre molécule, le paclitaxel, "peut constituer une alternative dans certaines situations". Deux autres décès de patientes ont été signalés depuis l'ouverture de l'enquête, précise l'agence. Six femmes traitées par docétaxel ont été victimes d'"entérocolites" (inflammation simultanée des muqueuses de l'intestin grêle et du côlon), et cinq s'entre elles sont décédées, indique l'ANSM.

Les six cas concernaient des femmes âgées de 46 à 73 ans atteintes d'un cancer du sein, précise-t-elle. Le docétaxel est autorisé dans le traitement des cancers du sein, du poumon, de la prostate, du cancer gastrique et des voies aéro-digestives supérieures, indique l'agence.

À écouter également dans ce journal

- La fin de l'épidémie de grippe saisonnière est "en vue", selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm, le nombre de nouveaux cas étant tombé sous le seuil épidémique.

À lire aussi
Parlons-nous - Dublanche Parlons-nous
Vivre pour soi

- Les propos d'Emmanuel Macron sur la colonisation ont provoqué un vif émoi à droite et au Front national. En déplacement en Algérie, le candidat d'En Marche a affirmé, dans une interview télévisée, que la colonisation était "un crime contre l'humanité". "Macron, le candidat des élites, des banques, des médias et... de la repentance !", a twitté Marion Maréchal-Le Pen.

- François Fillon a opéré un virage à droite lors de son meeting à Compiègne hier soir, quelques heures après avoir déjeuné avec Nicolas Sarkozy. Il a notamment affirmé vouloir abaisser la majorité pénale à 16 ans. Une proposition qui ne figurait pas jusqu'ici dans le programme du candidat, mais qui avait été défendue par Nicolas Sarkozy lors de la primaire de la droite et du centre. 

- Plusieurs rassemblements en soutien à Théo ont eu lieu hier soir en France. Des débordements ont eu lieu dans le quartier de Barbès, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Au moins 21 personnes ont été interpellées et une personne a été blessée. 

- Air France KLM va publier ses résultats annuels ce matin. Le PDG du groupe, Jean-Marc Janaillac, répondra aux questions d'Yves Calvi à partir de 7h45.

- En 8e de finale de la Ligue des champions,le Bayern a surclassé Arsenal 5-1. Dans le même temps, le Real Madrid s'est imposé 3-1 face à Naples.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cancer du sein Santé Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants