2 min de lecture Strasbourg

Le journal de 18h - Mort de Naomi Musenga : ce qui s'est passé le jour du drame

Le parquet de Strasbourg a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire dans le cadre du décès en décembre de Naomi Musenga.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 18h du 09/05/2018 Mort de Naomi Musenga : ce qui s'est passé le jour du drame Crédit Image : PIERRE ANDRIEU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Journaliste RTL

La Justice s'intéresse à ce scandale au SAMU de Strasbourg. Une enquête préliminaire pour "non assistance à personne en péril" a été ouverte ce mercredi 9 mai par le procureur de la République de la ville. Elle s'ajoute à deux enquêtes administratives. En décembre 2017, Naomi Musenga, une jeune maman de 22 ans, a appelé les urgences. Raillée par une opératrice du SAMU, elle est décédée quelques heures après son coup de fil.

Ce que l'on sait, c'est que ce 29 décembre dernier, il y a bien un médecin-régulateur présent aux côtés de la régulatrice. Une information confirmée à RTL par l'hôpital. En toute logique, même s'il y a une épidémie de grippe, l'opératrice aurait dû lui passer la communication pour que ce soit un médecin qui décide de la nécessité ou non d'envoyer le SAMU.

Là, l'opératrice a pris la décision seule, sûrement influencée par la manière dont on lui passe la communication. Car Naomi n'aurait pas appelé le SAMU directement, mais la police qui l'a transférée aux pompiers. L'opératrice des pompiers l'aurait ensuite transférée au SAMU, sans la prendre au sérieux

À écouter également dans ce journal

Politique - Emmanuel et Brigitte Macron se rendront au fort de Brégançon ce week-end. Ils pourraient y séjourner plus longtemps cet été.

À lire aussi
Le tribunal de Strasbourg procès
Strasbourg : deux frères jugés pour avoir tué un retraité avec un sabre pour 110 euros

Société - Le coût pour la remise en état de l'université du Mirail à Toulouse est estimé à 400.000 euros. La FAC a été évacuée par les forces de l'ordre tôt ce matin, après deux mois d'occupation.

International - Le guide suprême iranien a accepté de laisser Téhéran négocier un sauvetage de l'accord sur le nucléaire iranien après le retrait américain de ce pacte, mais a exigé de sérieuses garanties pour que son pays y reste lié.

Cinéma - Don Quichotte, le film maudit de Terry Gilliam sera bien projeté au Festival de Cannes. La justice française a tranché en faveur du réalisateur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Strasbourg Santé Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants