1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La chronique de Laurent Gerra du mercredi 15 septembre
2 min de lecture

La chronique de Laurent Gerra du mercredi 15 septembre

Ce mercredi 15 septembre, Laurent Gerra a notamment imité Stéphane Bern,Thomas Pesquet et Johnny Hallyday.

Laurent Gerra
Laurent Gerra
Crédit : RTL
La chronique de Laurent Gerra du 15 septembre 2021
07:30
La chronique de Laurent Gerra du 15 septembre 2021
07:30
Laurent Gerra
Laurent Gerra - édité par Marie Gingault

Stéphane Bern et la fondation du patrimoine ont révélé la liste des 100 monuments en péril qui bénéficieront d’un soutien financier grâce à la quatrième édition du Loto du Patrimoine. Il s'agit "comme d’habitude, des églises, des ponts, des lavoirs, mais aussi des monuments au sens plus large du terme. Comme par exemple les bistros parisiens", déclare l'animateur, avant de s'expliquer.

"Chaque jour, à Paris, un bistro disparaît pour laisser sa place à un bar à jus, une maison du smoothie ou un atelier de l’infusion détox. Il faut sauver nos bistros en péril, avec leurs zincs rutilants et leurs distributeurs de cacahuètes aux bonnes traces d’urine !", alerte Stéphane Bern. 

Plus loin que Paris et bistrot en danger, prenons un peu de recul et envolons-nous vers l’espace pour retrouver la station internationale avec à son bord notre astronaute préféré, Thomas Pesquet qui nous raconte ses folles expériences scientifiques avec l'apesanteur. "L'autre jour on a mangé du cassoulet lyophilisé préparé par Thierry Marx. Après le cassoulet, on a fait une expérience scientifique dans la cuisine de la station", commence par expliquer l'astronaute avant de poursuivre sur la nature même de cette expérience. 

"Dans l’espace, on se déplace par propulsion donc là on a fait une expérience pour voir celui qui se propulsait le plus loin", précise-t-il. "C’est mon homologue japonais qui a gagné, il a réussi à faire trois tours de station sans ravitaillement. J’ai posté la vidéo sur ma chaîne scientifique YouTube", s'exclame Thomas Pesquet.

À lire aussi

Enfin parlons musique, avec la tourmente dans laquelle se trouve Laeticia Hallyday. La veuve de Johnny, est confrontée à une nouvelle affaire judiciaire concernant l’œuvre de son mari. En effet, deux sociétés concurrentes se disputent les droits de l’hologramme de l’idole des jeunes. Laeticia Hallyday a donc demandé de l’aide à Johnny dans ses prières, et a reçu une réponse de son époux décédé. 

"Dis-moi Latiatia, je sais pas si c’est une bonne idée tous ces concerts de mes monogrammes qui chantent. Parce que tu sais, un monogramme, ça transpire pas, ça déchire pas sa chemise, ça se trompe jamais de ville quand ça dit 'Bonsoir Clermont-Ferrand' à Saint-Etienne et ça paye jamais sa tournée après le show...Tu vois, c’est monotone, un monogramme", la rassure le rockeur. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/