1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La chronique de Laurent Gerra du 8 septembre 2020
1 min de lecture

La chronique de Laurent Gerra du 8 septembre 2020

Ce mardi 8 septembre, Laurent Gerra a notamment imité Roselyne Bachelot, Stéphane Bern et Didier Raoult.

Laurent Gerra
Laurent Gerra
Crédit : RTL
La chronique de Laurent Gerra du 8 septembre 2020
07:36
Laurent Gerra
Laurent Gerra - édité par Marie Gingault

Mardi 8 septembre, Roselyne Bachelot était invitée dans les studios de RTL. Sur les 100 milliards du plan de relance du gouvernement Castex, la ministre de la Culture a annoncé que 614 millions d'euros iront directement au patrimoine.

Une nouvelle qui a ravi Stéphane Bern : "Je frétille, mademoiselle Jade (...) Plus que ça, j’ai joui !", a déclaré celui pour qui le patrimoine français n'a plus de secret. Mais encore plus que le budget, c'est la présence de la ministre en studio qui a surexcité Stéphane Bern : "Oh je suis joie, je suis bonheur, j’exulte de voir Roselyne ! Je vous en supplie, belle dame, touchez ma bosse !".

Un intérêt prononcé auquel Roselyne Bachelot a réagi passivement : "Allons, allons, mon petit Stéphane, calmez-vous !". Et lorsque Stéphane Bern lui a demandé un petit geste financier, la réponse de la ministre était sans appel : "Mais non, mais non, on vient déjà de claquer 614 briques, ça suffit !".


C'est ensuite Didier Raoult qui a fait une entrée fracassante dans le studio : "Saluuuuut ! Oh putain, ils savent plus quoi inventer pour me faire taire, les fadas". Le Professeur est accusé par la SPILF (Société de pathologie infectieuse de langue française), de promouvoir l’hydroxy-chloroquine alors qu’elle ne sert à rien et d’avoir enfreint neuf articles du code de déontologie médicale.

À lire aussi

Une attaque qui ne déstabilise pas le médecin controversé : "Poil aux amygdales ! Et alors ? Aujourd’hui j’ai aussi enfreint neuf fois le code de la route, c’est pas pour ça que je suis un mauvais conducteur. La preuve, les policiers qui m’ont arrêté ne m’ont rien dit, et on a même bu le pastaga ensemble ! C’est Marseille ici, peuchère !". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/