1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "J'ai peur de me retrouver toute seule" : la peur quotidienne des femmes de militaires
1 min de lecture

"J'ai peur de me retrouver toute seule" : la peur quotidienne des femmes de militaires

TÉMOIGNAGE - "On aime nos hommes, nos maris, nos conjoints, et on se dit que ça peut nous arriver à nous à tout moment", déplore Maryline, dont le compagnon s'est engagé au Sahel.

L'hommage aux 3 militaires français tués au Mali le 28 décembre 2020.
L'hommage aux 3 militaires français tués au Mali le 28 décembre 2020.
Crédit : Alain JOCARD / AFP
"J'ai peur de me retrouver toute seule" : la peur quotidienne des femmes de militaires
01:14
Dimitri Rahmelow
Journaliste

Leurs témoignages sont relativement rares, car elles sont souvent tenues au silence, à l'image de leurs conjoints. Elles, ce sont les femmes, les compagnes de militaires,qui vivent toute l'année dans l'angoisse d'une mauvaise nouvelle, alors que l'armée française a été durement éprouvée ces derniers jours. 

C'est le cas de Maryline qui s'est confiée à RTL. Son compagnon s'est engagé au Sahel : "Il est là pour défendre son pays, pour aider d'autres pays alliés, mais de là à aller jusqu'à peut-être mourir, non je ne pense pas, non". Et quand elle voit que cinq militaires sont morts en mission en l'espace de six jours, cela ne fait que renforcer la peur quotidienne de Maryline : "J'ai peur que ce soit le mien, parce que j'ai une petite fille et j'ai peur de me retrouver toute seule, donc oui, s'il rentrait ce serait bien. Ça fait quand même un peu plus de huit ans et la violence devient de plus en plus forte", souligne-t-elle très émue. 

"On perd beaucoup de nos militaires, c'est déchirant parce qu'on a des familles et qu'on aime nos hommes, nos maris, nos conjoints, et on se dit que ça peut nous arriver à nous à tout moment", déplore-t-elle avant de conclure : "tous les jours on attend des nouvelles, tous les jours on stress, on a peur. J'évite de répondre à des numéros que je ne connais pas, parce qu'on est un peu dans le déni en fait". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/