3 min de lecture Tourisme

Idée vacances en France : le Parc naturel régional du Marais Poitevin

REPORTAGE - Au Mazeau, un village situé au milieu du Parc naturel régional du Marais Poitevin, les habitants préparent l'après confinement pour accueillir les touristes.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Vendée : la Venise verte prépare l'après confinement Crédit Image : Clément Couturier | Crédit Média : Patrice Gabard | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrice Gabard édité par Quentin Marchal

C'est un site incontournable pour les vacanciers de passage dans le secteur. Au beau milieu du Parc naturel régional du Marais Poitevin, situé sur trois départements, la Vendée, la Charente Maritime et les Deux Sèvres, la Venise verte et ses 4.500 kilomètres de canaux se présente, pour l'après-confinement, comme une destination de premier plan, au plus près de la nature et loin des grandes foules.

Au Mazeau, un petit village maraîchin de 450 âmes niché au cœur du Marais Poitevin, qui est sans doute l'endroit le plus sauvage de cette Venise verte, Jérémy Caquineau tient depuis 4 ans l’embarcadère de la Venise Verte, où il loue des barques. Cette manœuvre permet de découvrir, accompagné ou non d’un guide, un environnement d’autant plus exceptionnel que les voies d’eau, ici, n’ont pas été aménagées, et sont donc toujours dans leur état naturel

Jérémy Caquineau apprécie tout particulièrement l'atmosphère dans laquelle il vit et travaille : "Nous on est dans une zone où on a encore cette fameuse voûte de verdure au-dessus, ce sont de vrais couloirs d’eau et de verdure. On a la chance en plus au Mazeau, en tant que zone qui est restée très sauvage, d’avoir une flore qui est vraiment très impressionnanteune biodiversité énorme et les guides adorent la partager". 

Un endroit plébiscité par les familles

Il explique également le surnom peu commun qui a été attribué à cette région : "La Venise Verte c’est un terme qui provient du fait que, historiquement, on se ballade beaucoup en bateau et verte parce que c’est la couleur dominante des arbres mais aussi, ça a été très longtemps le cas, aujourd’hui beaucoup moins, de par cette fine pellicule de lentilles d’eau, qui sont à la surface de l’eau qui sont très vertes". 

À lire aussi
Des espagnols en train de bronzer sur a plage de Las Teresitas à Tenerif, aux Canaries. Espagne
Déconfinement : l'Espagne pourrait accueillir certains touristes étrangers dès fin juin

Cet endroit hors du temps permet de se balader sur l’eau en famille ou en petit comité. Un atout indéniable au lendemain du confinement selon l'intéressé : "On espère jouer sur le fait qu’ici on est sur un site où les gens aimeront, alors je vais utiliser un terme qui n’est pas approprié mais "se réfugier", un endroit où on sait qu’ici c’est pas la foule. Le placement sur les bateaux fera que les gens seront à un mètre de distance les uns des autres et comme ce sont des petites barques, la plupart du temps ce sont des familles que nous accueillons".

Le lit d'eau dans la région du Mazeau
Le lit d'eau dans la région du Mazeau Crédit : Clément Couturier

Jérémy Caquineau a d'ailleurs déjà prévu une procédure de bonnes pratiques à commencer par la désinfection des barques après chaque nouvelle location. Comme d'autres habitants de la région, il s'adapte aux conditions de la crise sanitaire.

Les restaurants et gîtes prêts à rouvrir leurs portes

Le Mazeau possède d'autres curiosités et notamment un restaurant de plein air très original. Son nom, "Au bord de l’eau", est bien porté puisqu’il se trouve au bord de la cale de l’embarcadère de la Venise verte. Un joli bâtiment en bois qui prend la forme d’un préau quand on rabat ses deux façades coulissantes et pour la salle à manger, c’est un grand terrain gazonné à l’ombre de deux noyers et deux immenses saules

Alexis Gibeaud, gérant de ce restaurant d’été, confie qu'il est prêt à rouvrir dès que le déconfinement le lui permettra : "La réouverture, initialement, c’était prévu le 25 avril donc on est prêt, le restaurant peut fonctionner. On fait entre 40 et 60 couverts quand les journées sont bonnes, chacun a son petit coin d’ombre avec sa table et il y a des banquettes et l'on peut jouer au palet vendéen".

Alexis Gibeaud est prêt à reprendre du service avec son four à pain
Alexis Gibeaud est prêt à reprendre du service avec son four à pain Crédit : Patrice Gabard/RTL

Tous les soirs, la magie du four à bois s'installe à l’extérieur du restaurant pour faire des petits pains et où les flammes illuminent la nuit. Après la ballade sur l’eau et le dîner en plein air, dormir sur place, en toute sécurité, est également possible. La marque de fabrique du secteur, ce sont les gîtes et les chambres d’hôtes et beaucoup sont déjà prêts à accueillir les touristes dès que la crise sanitaire sera passée.

Brigitte Héquet, qui tient le Marais Picotin, à Saint-Pierre-le-Vieux, à 10 minutes du Mazeau, concède qu'elle "compte beaucoup sur la compréhension des clients" pour assurer le bon déroulement de la saison. Au plus fort de l'été, ses chambres d’hôtes peuvent accueillir au maximum une douzaine de clients par jour.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tourisme Confinement Restaurant
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants