1 min de lecture Hérault

Hérault : ancien gendarme, il monte une entreprise de drones qui cartonne

REPORTAGE - Cédric Botella a créé avec sa compagne l'entreprise fleurissante Instadrone, à Servian dans l’Hérault.

Micro générique Switch 245x300 Vous êtes comme ça La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Hérault : ancien gendarme, il monte une entreprise de drones qui cartonne Crédit Image : Patrick Tejero - RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrick Tejero édité par Camille Guesdon

Six ans après la création de son entreprise baptisée Instadrone et située à Servian dans l'Hérault, le chiffre d’affaires de Cédric Botella a été multiplié par 13. Il a même embauché 12 personnes. Dans des locaux flambant neufs, il y a un local de stockage de drones. Le patron en a près de 80. Cédric Botella explique que "le drone d'agriculture, qui pèse 20 kilos, est massif". C'est un appareil impressionnant qui est bardé de technologies qui lui permettent de voler à 3 mètres d'altitude juste au-dessus des cultures. L'entrepreneur vend aussi des drones plus petits qui vont de "deux à dix kilos".

Les jouets de Cédric explorent les canalisations, dressent des cartes pour installer des relais de télécommunications et s’occupent même de l’érosion du littoral. Selon Cédric Botella, "on est en collaboration avec une personne qui va proposer un filet pour retenir les sables et éviter l'érosion. Pour évaluer l'intérêt de cette solution, il va falloir faire de la bathymétrie, c'est-à-dire une étude des fonds marins". Pour y parvenir, le patron de l'entreprise propose un "drone bateau".

Une véritable "success story"

Cédric Botella est entré dans la gendarmerie avec le bac en poche. Il l’a quittée 20 ans plus tard et sans diplômes particuliers. Il a monté Instadrone avec désormais 27 agences en France et 5 à l’étranger. C'est une véritable "success story". Selon Cédric Botella son entreprise connaît "100% de croissance et un chiffre d'affaires de 2,7 millions d'euros en 2020".

Pour recruter, Cédric a fait confiance à ses anciens compagnons d’armes, comme Pascal Verger, son bras droit chargé de gérer l’activité des télépilotes de drones dans le monde entier. L'entrepreneur compte bien développer encore son entreprise à la pointe de la technologie. Il prévoit de recruter encore 3 personnes cette année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hérault Entreprises Drones
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants