1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Guerre en Ukraine : que fait la France pour accueillir les Ukrainiens ?
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : que fait la France pour accueillir les Ukrainiens ?

La SNCF a annoncé la gratuité des trains pour les civils ukrainiens souhaitant venir en France. Les visas déjà délivrés à ces ressortissants vont être prolongés de trois mois.

Des réfugiés ukrainiens en Pologne, le 26 février 2022
Des réfugiés ukrainiens en Pologne, le 26 février 2022
Crédit : WOJTEK RADWANSKI / AFP
micro generique
Benoît Leroy

La France se prépare. Alors que l'afflux de réfugiés en Pologne est considérable depuis le début de l'offensive russe en Ukraine, les 27 pays membres de l'Union européenne tentent depuis le début de la guerre de se coordonner. À l'image de la France. Mardi 1er mars, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé une série de mesures visant à faciliter l'arrivée de citoyens ukrainiens. 

Pour l'heure, seules une centaine de personnes seraient arrivées sur le territoire depuis le début du conflit, le 24 février dernier. "Nous avons contacté quelques dizaines de personnes à l'aéroport de Beauvais qui ont pris l'avion depuis Varsovie (Pologne, ndlr) et puis quelques personnes qui se sont présentées à la frontière niçoise, qui ont pris eux-mêmes leurs véhicules", a précisé le locataire de la place Beauvau. Dans le même temps, des dispositifs d'informations vont être diffusés dans les aéroports français, notamment en région parisienne.

Autre mesure, les visas déjà octroyés par l'État à des ressortissants ukrainiens vont être prolongés de 90 jours. Cela concerne l'ensemble des personnes qui voyaient leur titre de séjour arriver à échéance "dans les prochains jours ou les prochaines semaines", a indiqué le ministre mardi.

La SNCF s'engage également

Parallèlement, l'exécutif a écrit l'ensemble des maires de France. "A tous les élus de la République qui souhaitaient spontanément aider à l'accueil de ces personnes déplacées, pour mettre en place un dispositif d'accueil, dès aujourd'hui", a-t-il précisé.

À écouter aussi

Pour autant, si la France se prépare à les accueillir, il ne devrait pas y avoir d'afflux massifs de réfugiés dans l'Hexagone. "Il n'y a pas de communauté ukrainienne très importante sur le territoire national, contrairement à d'autres pays". Le ministre évoquant 17.000 titres de séjour actuellement en circulation dans les mains de ressortissants ukrainiens.

Ce lundi, la SNCF a par ailleurs annoncé mettre à disposition gratuitement des places dans ses TGV et Intercités pour les réfugiés fuyant l'offensive russe. Une mesure semblable avait été prise chez nos voisins allemands et autrichiens.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.