1 min de lecture Réforme des retraites

Grève du 5 décembre : des "syndicats affaiblis" depuis 1995 selon Raymond Soubie

INVITÉ RTL - Nombreux sont ceux à craindre que la grève du 5 décembre dure, comme en 1995, où les syndicats avaient joué un rôle important. Mais pour Raymond Soubie, les organisations se sont "affaiblies" en 25 ans et ce n'est pas vraiment une bonne nouvelle.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Grève du 5 décembre : des "syndicats affaiblis" depuis 1995 selon Raymond Soubie Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Maeliss Innocenti

Le spectre de 1995 plane sur cette fin d'année 2019 et la mobilisation sociale qui commence jeudi 5 décembre risque de durer. Il y a quasiment 25 ans, il était déjà question de réforme des retraites et de régimes spéciaux. Mais quand Alain Juppé, alors Premier ministre, l'envisageait seulement, aujourd'hui le projet de réforme est bien concret.

"En 1995, Jacques Chirac s'était fait élire sur le thème de la fracture sociale. Alain Juppé Premier ministre menait une politique d'austérité pour rentrer dans l'euro, pour permettre à la France de rentrer dans l'euro, et donc c'est cette contradiction qui pour beaucoup a été dans le déclenchement de 1995", a expliqué Raymond Soubie, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, sur RTL ce mercredi midi.

Cette fois c'est plus un problème de communication, de manque de clarification, de l'ensemble du gouvernement, que de contradiction, qui a mené les syndicats et autres manifestants dans la rue.

Des syndicats "moins représentatifs" qu'en 1995

En 1995, les syndicats -emmenés aussi par ceux de la SNCF et la RATP- avaient déjà mené la grogne sociale. Mais tout ça a bien changé car aujourd'hui, selon Raymond Soubie, "les syndicats se sont affaiblis. Ils accompagnement le mouvement plus qu'ils ne le commandent. (…) Ils sont de moins en moins représentatifs".

À lire aussi
Des "blacks blocs" brisent des vitrines lors de la manifestation du 5 décembre contre la réforme des retraites. nantes
Les infos de 18h - Réforme des retraites : manifestation sous haute tension à Nantes

Les syndicats n'ont plus le même poids et ce n'est pas une bonne nouvelle : "Lorsque que vous avez un conflit de ce type, que vous n'avez plus vraiment d'interlocuteurs pour le gouvernement, c'est plus difficile de trouver des solutions de compromis. Le risque des jours prochains, ce n'est pas le risque d'un blocage syndical… C'est le risque que certaines des bases continuent le mouvement parce qu'elles n'auront pas obtenu satisfaction".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Mobilisation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants