2 min de lecture Manifestations

Grève du 5 décembre : les syndicats espèrent une mobilisation massive du privé

Au-delà des régimes spéciaux, les syndicats espèrent mobiliser les salariés des entreprises du privé pour le mouvement du 5 décembre prochain.

Syndicats (illustration).
Syndicats (illustration). Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Noé Blouin

"C’est du jamais vu depuis 20 ans. Il y a une effervescence à tous les niveaux", explique-t-on en interne à la CGT. La préparation à la mobilisation interprofessionnelle du 5 décembre semble monter en puissance de jour en jour. Au-delà des régimes spéciaux, les responsables syndicaux disent recevoir de nombreux appels du secteur privé.

Chez Force Ouvrière on avance même un chiffre : "dans le privé, nous espérons un taux de grévistes de 25%. C’est là-dessus qu’on travaille tous les jours". Les Assemblées Générales, les séances de tractages devant les entreprises se multiplient. La bataille des réseaux sociaux prend forme également, avec notamment le #5décembre, régulièrement en tête des hashtags les plus commentés.
 
Côté syndical, un recensement est organisé, les remontées sont nombreuses et évoluent tous les jours. À l’heure actuelle d’après nos informations, la CGT a déjà relevé des avis d’arrêts de travail dans plus de 350 entreprises rien que dans le secteur de l’agroalimentaire et du forestier. Chez Panzani en région parisienne, Bonduelle dans le Rhône, chez Bigard en Bretagne, Volvic en Auvergne... La liste s’allonge au fur et à mesure des appels des délégués vers la confédération.

Un "mode d'emploi" pour faire grève

Après sa rencontre à Matignon le 26 novembre dernier, le numéro 1 de la CGT Philippe Martinez avait évoqué un appel à la grève intersyndical au sein de l’usine Bosch de Rodez. Devraient s’y ajouter des mobilisations dans plusieurs usines Michelin, chez Renault ou encore Peugeot à Sochaux. Rien que dans le secteur de la Chimie, un responsable explique que 80 entreprises sont déjà concernées par l’appel à la grève, chez Sanofi au niveau national, ou encore dans les laboratoires Pierre Favre du Sud de la France. "On reçoit deux fois plus d’appels que d’habitude émanant du secteur des entreprises du médicament", précise-t-on.
 
Enfin, les organismes sociaux ne devraient pas être en reste. Dans les Caf, les Carsat, chez Pôle Emploi, les responsables syndicaux s’attendent "à une mobilisation suivie et qui durerait plusieurs jours". Même dans le secteur de l’aide à domicile, "des salariés ont appelé pour savoir comment faire grève".

À destination des salariés qui ne font pas partie d’une organisation syndicale, la CGT a décidé de distribuer un tract sous forme de mode d’emploi pour faire grève. Il y est expliqué qu’il n’est pas nécessaire de prévenir son employeur à l’avance pour faire grève. Chez Force Ouvrière, même constat, on recense des appels à la grève nombreux, principalement "dans la métallurgie, les transports et dans le secteur de l’alimentaire".

Verdict le 5 décembre

À lire aussi
Benjamin Griveaux à l'Assemblée nationale, le 16 juin 2020. Benjamin Griveaux
Paris : ouverture du procès de cinq "gilets jaunes" pour une intrusion au ministère de Griveaux

Évidemment, au-delà de l’effervescence ressentie, au-delà des appels à débrayer, seul le jour J permettra de savoir si oui ou non les salariés se sont mobilisés. Et si les cadres de Force Ouvrière se demandent déjà "ce qu’on prévoit le 6, le week-end du 7 et surtout, la semaine d’après, à partir du lundi 9 décembre", un responsable du Medef temporise : "On ne voit toujours pas monter de mobilisation dans le privé".

De son côté, Jean-Paul Charlez, le représentant de l’ANDRH (association nationale des DRH) précise que son inquiétude principale, "ce n’est pas une mobilisation forte dans les entreprises, c’est plutôt comment on s’organise pour que nos salariés ne soient pas trop touchés par les grèves dans les transports. Les entreprises sont plutôt en train de voir comment éviter aux gens de venir physiquement travailler ces jours-là".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Réforme des retraites Grève
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants