2 min de lecture Gironde

Gironde : un "Robinson" accueille des visiteurs sur son île atypique

REPORTAGE - François Foutrier, véritable Robinson de l'île de Patiras et seul habitant de l'île, a ouvert son restaurant à 40 ans.

Micro générique Switch 245x300 Vous êtes comme ça La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Gironde : un "Robinson" accueille des visiteurs sur son île atypique Crédit Image : NICOLAS TUCAT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Philippe De Maria édité par Venantia Petillault

Rendez-vous au milieu de l'estuaire de la Gironde, à la rencontre du Robinson de l'île de Patiras, un chef cuisinier tout à fait atypique qui exerce dans un site exceptionnel. 

Ce chef fait également office de marin, il vient aimablement chercher son visiteur sur son hors-bord à partir de la commune de Pauillac et après 5 minutes de traversée de l'estuaire, nous accostons sur l'île de Patiras : "Le boulot de marin est compliqué dans l'estuaire. Des courants inversés, des bateaux qui vont assez vite, la traversée n'est jamais la même", explique François Foutrier, seul résident permanent de l'île. 

Psychologue de formation, il a décidé à 40 ans de devenir cuisinier. Il y a deux ans, de retour d'Uruguay, il tombe sur une annonce "Patiras recrute". Tout au bout de l'île, Le Refuge reçoit et restaure les visiteurs qui arrivent par bateau : "Ils cherchaient un cuisinier donc je me suis retrouvé à la cuisine sur un lieu autonome sur lequel on doit se débrouiller tout seul quelque soit la panne. Par exemple, changer une ampoule, cela prend deux heures car c'est un câble qui a été rongé, c'est jamais quelque chose de simple donc on apprend tout le temps."

François décide de loger sur Patiras pour vivre l'aventure pleinement. Quand il fait beau c'est un paradis mais en plein hiver, lors des tempêtes c'est moins drôle : "Fin février, début mars c'était dangereux de traverser donc on est bloqués et on mange des pâtes."

Parfois la solitude est très lourde"

François Foutrier, cuisinier au Refuge.
Partager la citation
À lire aussi
Un pharmacien examine les tests PCR en Guadeloupe Outre-mer
Covid-19 : quelle est la situation épidémique en Outre-mer ?

Le cuisinier se ravitaille à Pauillac en bateau et il récupère aussi son personnel. Charlène est son aide cuisinière : "Moi je trouve magique de travailler ici. Le chef vient nous chercher et on est là jusqu'à ce qu'il nous ramène. C'est plutôt atypique et original"

Quand il a terminé en cuisine, François accueille ses visiteurs qui repartent généralement conquis par Patiras et épatés par le Robinson de l'île. "C'est courageux de sa part d'avoir pris un tel engagement. C'est quelque chose qui me passionne et je m'y verrai très très bien", s'enthousiasme une cliente.

La saison s'achève mais l'île a bien d'autres vertus : "C'est un effet apaisant. Il y a une espèce de contemplation très forte des éléments mais parfois la solitude est très lourde. Ma famille me manque mais ils commencent à venir ici. J'espère que cela va durer, c'est mon souhait le plus cher", confie François Foutrier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gironde Cuisine Reportage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants