1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Gérald Darmanin a demandé la destitution de deux imams aux pratiques "inacceptables"
1 min de lecture

Gérald Darmanin a demandé la destitution de deux imams aux pratiques "inacceptables"

VU DANS LA PRESSE - Gérald Darmanin a appelé à sanctionner deux imams de mosquées situées à Gennevilliers et Saint-Chamond.

Gérald Darmanin, le 24 mai 2021
Gérald Darmanin, le 24 mai 2021
Crédit : Nicolas TUCAT / AFP
Julien Vattaire

Gérald Darmanin a réclamé des sanctions. Ces dernières semaines, le ministre de l'Intérieur a exigé la convocation en préfecture des dirigeants de deux moquées. L'une est basée à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) tandis que l'autre est située à Saint-Chamond (Loire). Il leur est reproché des prêches aux contenus "attentatoires à l'égalité femmes-hommes"

Selon des informations du Figaro, dans un courrier adressé le 13 juillet au préfet des Hauts-de-Seine, Gérald Darmanin évoque le contenu d'un prêche tenu le 4 juin par un imam de Gennevilliers qui accusait les femmes de manquer de pudeur, notamment "celles qui partagent sur les réseaux sociaux des leçons de maquillage ou des tenues qui mettent en valeur les formes de leur corps, qui sont habités par Sheitan".

Les dirigeants de la plus grande mosquée de ce département ont été convoqués pour des explications à la préfecture. "Si ces propos étaient avérés, vous leur demanderez de se séparer sans délai de l'imam et de prendre les mesures nécessaires pour que de tels discours attentatoires à l'égalité femmes/hommes ne soient, à l'avenir, plus tenus au cours de prêches", a fait savoir le ministre de l'Intérieur. Selon Le Figaro, l'imam de la mosquée Ennour de Gennevilliers a bien été destitué

Un imam de Saint-Chamond bientôt sanctionné

Dans un courrier daté du 22 juillet, Gérald Darmanin s'est exprimé également au sujet d'un imam de Saint-Chamond. "L'imam aurait expressément ordonné aux femmes musulmanes de se soumettre strictement à leur mari, en les enjoignant 'd'obéir au doigt d'Allah et à ceux de leur époux'", a-t-il indiqué. 

À lire aussi

Selon la préfecture de la Loire, auprès du Figaro, la préfète a "expressément" demandé au dirigeant de la mosquée de mettre un terme aux fonctions de l'imam. "La question du non-renouvellement de son titre" de séjour est également étudiée.

À noter également qu'une mosquée de Roubaix est surveillée de près par le ministère de l'Intérieur, après avoir exclu des femmes de la prière depuis le début de la pandémie du Covid-19, faute de place suffisante au sein de l'édifice. La direction de la mosquée est convoquée prochainement. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/