1 min de lecture Islam

Financement des mosquées : les États étrangers "exercent une influence", regrette un Imam

INVITÉ RTL - L'Imam Abdelali Mamoun appelle à un meilleur contrôle des financements pour restructurer les lieux de cultes et offrir une meilleure représentation des croyants.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Financement des mosquées : les États étrangers "exercent une influence", regrette un Imam Crédit Image : Philippe LOPEZ / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Victor Goury-Laffont

Le projet de loi "confortant le respect des principes de la République", aussi connu comme le projet de loi sur les "séparatismes", vise à rendre obligatoire la déclaration de tout don effectué d'une valeur de plus de 10.000 euros. L'objectif : mieux contrôler le financement étranger des mosquées.
"Le plus gros du financement des mosquées est fait avec les dons des croyants", tempère l'Imam Abdelali Mamoun, qui estime que les dons peuvent représenter jusqu'à 95% des fonds récoltés par ces lieux de cultes. 

Le théologien note cependant que le financement d'États étrangers peut en effet exister : "puisque les consulats sont peu fréquentés, les États vont là où sont les ressortissants, dans les mosquées. Cela leur permet d'exercer une influence à travers des responsables associatifs".

L'Imam Abdelali Mamoun prône pour une restructuration de ces lieux de cultes : "les mosquées devraient être gérées par une association populaire qui élit une équipe pastorale. Là, on a un affairiste qui va chercher des financements à l'étranger". Selon lui, ces financements étrangers permettent par ailleurs à des dirigeants religieux de ne plus devoir être à l'écoute des fidèles. "L'argent venu de l'étranger permet de prendre des décisions seuls", a-t-il regretté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islam Islamisme Mosquée
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants