2 min de lecture Justice

Les infos de 6h - Apologie du terrorisme : l'imam du Val-d'Oise avoue avoir "commis une erreur"

L'imam de Villiers-le-Bel qui est jugé pour "apologie du terrorisme" dit regretter ses paroles. L'homme de 33 ans, originaire du Pakistan, avait appelé les musulmans "à s'attaquer aux mécréants".

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Apologie du terrorisme : l'imam du Val-d'Oise avoue avoir "commis une erreur" Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Sébastien Rouxel édité par Marie Gingault

Un imam est jugé ce jeudi 26 novembre dans le Val-d'Oise pour "apologie du terrorisme". Originaire du Pakistan, les autorités lui reprochent des messages sans équivoque postés sur internet. En effet, l'homme a publié trois vidéos en septembre dernier, sur son compte TikTok. Dans deux d'entre elles, il appelait les musulmans "à s'attaquer aux mécréants", "à se sacrifier pour le prophète". Dans le troisième clip vidéo il rendait hommage à l'auteur de l'attaque terroriste devant les anciens locaux de Charlie Hebdo le 25 septembre dernier.

Des propos qui ont particulièrement choqué l'association qui gère la mosquée où il officiait occasionnellement. "C'est une vraie trahison pour la communauté pakistanaise et pour l'association qui gère la mosquée. Leur volonté c'est de ne pas avoir une tête qui dépasse, d'être les plus discrets possible. C'est une claque dans la figure", déplore Jean-Louis Marsac, le maire de Villiers-le-Bel.

Ces propos, le Pakistanais de 33 ans, en situation irrégulière, les regrettent. C'est en tout cas ce qu'il assurait lors d'une première instance début octobre. "J'ai commis une erreur, ma seule motivation était de faire le buzz", a-t-il dit. L'imam encourt jusqu'à 7 ans de prison et 100.000 euros d'amende. 

À écouter également dans ce journal

Diego Maradona - Un génie, une légende, un dieu : les superlatifs manquent ce matin pour évoquer la disparition de Diego Maradona. L'Argentine a décrété un deuil national de trois jours. Plus d'un million de personnes sont attendues à Buenos Aires. 

À lire aussi
Un agent de la police nationale (illustration) police
Hauts-de-Seine : un policier suspecté de faire partie d'un réseau pédocriminel

Black Friday - Prévue initialement ce week-end, l'opération du Black Friday a officiellement été reportée à la semaine suivante. Pourtant, dans les faits, les enseignes multiplient déjà les promotions. 

IBM - Plan social en vue chez le géant américain de l'informatique. IBM envisage de se séparer d'un quart de ses effectifs en France, selon les syndicats. Cela pourrait impliquer plus de 1.000 suppressions de poste.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Terrorisme Religions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants