1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Fête des pères : des cadeaux toujours plus virils pour les "papas forts"
1 min de lecture

Fête des pères : des cadeaux toujours plus virils pour les "papas forts"

Chaque année, les marques et les magasins manquent d'imagination et perpétuent des stéréotypes masculins pour faire plaisir aux papas français, à l'occasion de la fête des pères.

Pour les annonceurs, les pères sont forcément bricoleurs
Pour les annonceurs, les pères sont forcément bricoleurs
Crédit : Unsplash/Andrew Ruiz
Arièle Bonte
Arièle Bonte

Flaque d'alcool, couteau bien aiguisé, rasoir pour prendre soin de sa barbe, places de matchs de football... Les stéréotypes genrés ont la vie dure au rayon de la paternité, en particulier à l'approche du dimanche 17 juin, jour de la Fête des Pères. 

Comme il est d'usage à l'approche de chaque fête du genre, les marques et magasins ne lésinent pas sur les promotions et autres offres exceptionnelles, spécialement dédiées aux personnes visées. Après les couples amoureux et les mamans, voici venu le tour des papas de passer sur la table d'opération des représentations les plus stéréotypées du marché, comme tous les troisièmes dimanches du mois de juin. 

Fort heureusement, les internautes les plus attentifs et attentives n'hésitent pas à épingler ces douteuses initiatives sur les réseaux sociaux. Voici un petit florilège des pires idées cadeaux pour la fête des pères.

Les pères, forcément bricoleurs et fans de foot

Grand classique des fêtes qui célèbrent la paternité : la boîte à outils, pendant masculin de l'aspirateur à moins 25% disponible uniquement durant la période de la fête des mères.

À lire aussi

Mention spéciale à cet utilisateur de Twitter et son détournement parodique (mais sexiste) d'un tel cadeau. 

Évidemment, à l'approche du Mondial, les marques en ont profité pour ranger tous les pères dans la case des fans de football. 

Où sont passés les aspirateurs ?

D'autres internautes ont choisi de parler du sexisme et des stéréotypes de genre en pointant du doigt l'absence des promos au rayon aspirateur et produits ménangers. "J'ai feuilleté les magazines des hypermarchés, même pas une promo pour le Mr Propre (...) on va encore devoir faire éclater le porte-monnaie", écrit par exemple une utilisatrice de Twitter. L'égalité sera-t-elle atteinte quand les publicités ne seront plus autant genrées ? 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/