1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. ÉDITO - Les grèves se multiplient et s'intensifient dans les pays occidentaux
2 min de lecture

ÉDITO - Les grèves se multiplient et s'intensifient dans les pays occidentaux

Les grèves se multiplient dans les pays occidentaux, à un rythme que l’on n’avait pas vu depuis longtemps

Une grève des cheminots au Royaume-Uni
Une grève des cheminots au Royaume-Uni
Crédit : AFP
ÉDITO - Les grèves se multiplient et s'intensifient dans les pays occidentaux
00:03:34
ÉDITO - Les grèves se multiplient et s'intensifient dans les pays occidentaux
00:03:34
François Lenglet - édité par Philippine Rouvière Flamand

Cela faisait trente ans qu'une grève aussi importante n’avait pas eu lieu au Royaume-Uni. Les employés de chemin de fer débrayent à partir du mardi 21 juin. Ce sont ceux du réseau public, de 13 opérateurs et du métro de Londres. Ils menacent de paralyser le pays et demandent une augmentation de salaire de 7,1%. Pour rappel, l’inflation en Angleterre approche les 10%. Le gouvernement bloque, par crainte de créer un précédent, alors que cela gronde sur le même sujet dans l’éducation, la santé et chez les fonctionnaires. La menace pointe de voir que la presse appelle l’"été du mécontentement", une série de grèves comme en 1978, juste avant l’élection de Margaret Thatcher, qu’on avait alors baptisé l’"hiver du mécontentement".
 
Ce qui est troublant, c’est que des mouvements syndicaux apparaissent en même temps dans l’autre pays réputé débarrassé de la lutte sociale : les États-Unis. Cette semaine, un syndicat a été constitué pour la première fois chez Apple, dans le Maryland. D’autres émergent dans la société de vente en ligne Amazon, chez Google, chez Starbucks ... Ce sont de très grandes entreprises où la question des salaires s’envenime, alors que la hausse des prix en Amérique est également proche des 10%. Il y a aussi eu une grève multi-secteurs à Bruxelles le 20 juin, toujours pour les salaires, avec l’annulation de plusieurs centaines de vols au départ de l’aéroport. 

Les mouvements de grève en France

En France, les mouvements sociaux commencent à se multiplier. Dans les transports, avec la SNCF en région PACA le 21 juin, sur le réseau de tram de Bordeaux les 21 et 22 juin, dans le RER D en région parisienne le 24 juin, chez Air France et Transavia le 25 juin, dans les bus et les trams de Strasbourg le 26, grève des routiers le 27 juin, dans les aéroports parisiens le 1er juillet...

 À cela s’ajoutent plusieurs mouvements à la Poste, chez les éboueurs, dans les hôpitaux, ou encore dans l'industrie privée, chez Figeac Aéro. La question des salaires est bien souvent au cœur des revendications. L'inflation en est le déclencheur. Les salaires sont très loin d’avoir suivi la hausse des prix, même si celle-ci est plus faible en France que dans les pays voisins. 

La propension au conflit est d’autant plus forte que le rapport de forces entre employeur et salarié, après avoir été largement en faveur du premier, est en train de se retourner à cause des pénuries de ressources humaines, dans tous les secteurs. 
 
Cette inversion pourrait être durable, car derrière la pénurie, il y a un phénomène inflexible qui est la démographie. Les entrants sur le marché du travail sont de moins en moins nombreux, alors que ceux qui partent pour la retraite, eux, constituent des classes bien plus nourries qu’auparavant. Pour attirer les candidats, ou garder leurs salariés, les employeurs vont donc devoir payer davantage, en particulier pour les métiers peu qualifiés. C’est une révolution par rapport aux dernières décennies, où l’abondance du travail sur le marché mondial avait pesé sur les salaires, et à l’inverse profité aux actionnaires, sous la forme de dividendes plus importants, et au consommateur, sous la forme de prix plus bas. Les gagnants d’hier, actionnaires et consommateurs, seront les victimes de demain, et le salarié va en profiter.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/