1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Déconfinement : "Nous serons à 75% de l'offre de transport", affirme Thierry Mallet
2 min de lecture

Déconfinement : "Nous serons à 75% de l'offre de transport", affirme Thierry Mallet

INVITÉ RTL - Thierry Mallet, PDG de Transdev, le plus grand opérateur français de transport collectif et président de l’Union des Transports publics et ferroviaires, a préparé depuis plusieurs semaines l'organisation du trafic à partir du déconfinement.

Le tramway à Angers, dans le Maine-et-Loire (illustration)
Le tramway à Angers, dans le Maine-et-Loire (illustration)
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Déconfinement : "Nous serons à 75% de l'offre de transport", affirme Thierry Mallet
10:23
Déconfinement : "Nous serons à 75% de l'offre de transport", affirme Thierry Mallet
10:23
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Venantia Petillault

Habituellement, le grand opérateur français de transport collectif Transdev, transporte 10 millions de passagers chaque jour et compte 80.000 salariés. À 72 heures du déconfinement, le groupe de transport français a opéré de nombreux changements pour éviter la surchage du trafic, comme l'explique son PDG Thierry Mallet.

"Nous sommes prêts et nous nous nous préparons avec les régions et avec l'État pour pouvoir augmenter l'offre. Nous sommes aujourd'hui à une offre qui représente un tiers donc un bus sur trois et à partir de lundi prochain, on sera à 75% d'offre partout en France en bus, métro, train et tramway", précise Thierry Mallet au micro de RTL.

"On a prévu de mettre en place un certain nombre de gestes barrières, comme le port du masque obligatoire. Si quelqu'un n'est pas muni de masque, il ne doit pas prendre les transports. Pour les transports scolaires cela concerne les enfants de plus de 11 ans. Tous les Français doivent être masqués dans les transports. Aujourd'hui, nous faisons des marquages dans les bus, c'est-à-dire que nous bloquons un fauteuil sur deux. On va mettre des marques au sol pour respecter la distance barrière. Sur tous les points sensibles des réseaux, nous mettrons beaucoup d'agents comme en région parisienne par exemple. On fait en sorte de pouvoir mettre des bus ou des cars supplémentaires sur les tronçons les plus chargés, on s'adaptera en temps réel dans les premiers jours. Nous souhaitons limiter au maximum la demande les premiers jours. Réussir ce déconfinement c'est une aventure nouvelle qu'on doit réussir ensemble", déclare le PDG de Transdev.

"La désinfection est une priorité, elle est faite de manière quotidiennement et parfois deux fois par jour. Nous sommes en train d'utiliser des techniques innovantes comme la vapeur sèche ou l'ozone par exemple. Nous allons avoir des équipes volantes dans les réseaux pour venir désinfecter tous les points de contact pour renforcer cette désinfection", affirme-t-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/