2 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : ce qui sera ouvert dès le 11 mai

ÉCLAIRAGE - Édouard Philippe a dévoilé le plan de déconfinement progressif qui débutera le 11 mai, avec un accès quasi total aux commerces.

Des pancartes indiquent les commerces ouverts dans le centre-ville de Nevers
Des pancartes indiquent les commerces ouverts dans le centre-ville de Nevers Crédit : Sina Mir / RTL
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et Sylvain Zimmermann

Le déconfinement progressif qui débutera le 11 mai sera vécu comme une libération pour une grande partie de la population.

Si la situation sanitaire le permet, il sera possible de se promener avec une latitude plus large, dans un rayon de 100 km autour du domicile, en respectant la distanciation sociale. Il sera aussi possible de se rendre enfin dans les commerces, qui trépignent d'impatience après deux mois de fermeture forcée.

Et quelle que soit la "couleur" du département, tous les commerces seront ouverts. Exception faite des restaurants et des barsdont le cas sera réétudié au début du mois de juin. Boutique de vêtements ou coiffeurs, vous pourrez reprendre vos habitudes. Là encore, les mesures d'hygiène seront drastiques, et les enseignes se préparent à accueillir les clients dans les meilleures conditions. 

Les marchés de retour

Par ailleurs, les marchés pourront eux aussi reprendre leur activité. Permis en début de confinement, ils ont été finalement interdits sauf dans des communes où ils étaient vitaux pour le ravitaillement des habitants. Les centres commerciaux devraient quant à eux rouvrir, les préfets pourront néanmoins statuer sur ceux dont la surface dépasse les 40.000 m2. 

Hors commerces, il sera possible de se rendre dans les cimetières, mais le nombre de personnes autorisées à assister à des funérailles ne peut dépasser 20 individus. Il vous sera aussi possible d'effectuer une activité physique individuelle en extérieur, au-delà d'un kilomètre autour du domicile.

Voyager dans la limite de 100 km de son domicile

À lire aussi
Coronavirus France
Les infos de 18h - Coronavirus : à quel point la situation est-elle préoccupante ?

Pour voyager d'une région à une autre il faudra justifier d'un motif impérieux ou familial. Le déconfinement, fixé au 11 mai, est un soulagement modeste pour la SNCF, qui va devoir réduire drastiquement ses capacités pour faire respecter les mesures de distanciation.

Si les trains de la vie quotidienne (TER, Transiliens) sont censés voir leur circulation revenir à la normale début juin, avec une montée en cadence tout au long du mois de mai, en revanche peu de TGV circuleront, dans la lignée des consignes gouvernementales limitant les déplacements à plus de 100 km de son domicile.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Édouard Philippe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants