2 min de lecture Environnement

Déchets du bâtiment : une filière de recyclage va être créée pour le BTP

L'immense majorité des déchets du bâtiments finissent enfouis sous terre. 2 % seulement des fenêtres sont recyclées en France. Le reste va pourrir dans des décharges.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Déchets du bâtiment : une filière de recyclage va être créée pour le BTP Crédit Image : LUCAS BARIOULET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin Journaliste RTL

Dans une fenêtre, il y a du verre, le même que celui de votre bouteille de vin, qui peut très bien se recycler. Pourtant, 98 % des vielles fenêtres partent à la décharge. 98 % aussi des moquettes. On ne fait rien non du plâtre, ou pas grand chose. La loi antigaspillage, adoptée définitivement fin janvier au Sénat, a créé une filière qui va obliger les industriels a s'organiser

Saint-Gobain et tous les fabricants de matériaux vont payer une éco-contribution qui va servir a financer la collecte et le recyclage des déchets du bâtiments, qui représentent 46 millions de tonnes de détritus par an.

Pourtant, il est déjà possible techniquement de recycler ces matières. Les fenêtres en PVC sont un exemple. Près de Troyes, dans l'Aube, la société Veka en recycle 500.000 par an. Et elle en vit très bien, c'est rentable. Le verre part chez les fabricants pour refaire des vitres et Veka récupère les menuiseries en PVC pour les transformer en petits billes de plastiques qui redeviennent des fenêtres. 

L'Allemagne en avance sur le recyclage

La technologie existe. Elle est allemande. Car les Allemands ont été un peu plus rapides que nous. En 1993, le gouvernement a menacé d'interdire les fenêtres en PVC car elles n'étaient pas recyclées. Les industriels se sont creusés la tête et ont mis en place une filière de collecte efficace. C'est le problème en France. La récupération des matériaux du bâtiment n'est pas organisée. Elle l'est en Allemagne, car là-bas, ils ont carrément interdit de mettre en décharge le PVC. L'enfouissement des déchets est fortement taxé.

À lire aussi
Une tortue Luth, pondant des œufs sous la supervision de membres de l'association Kwata sur une plage de Remire-Montjoly, en Guyane française. animaux
Biodiversité : un tiers des espèces en voie d'extinction d'ici 50 ans

En France, c'était jusqu'à présent la solution la plus simple, car ça ne coûtait rien. Ça va changer. Brune Poirson, la secrétaire d'État à l'Écologie va lancer ce mercredi 6 février un appel à projet. 20 millions d'euros vont être investis pour aider des entreprises à trouver des solutions. Car la filière de recyclage dans le bâtiment sera obligatoire en 2022.

Il faudra refaire des vitres avec des vitres. La moquette fait un très bon isolant. Le problème principal, c'est de déconstruire, d'enlever les matériaux avec précaution. De ne pas casser les vitres. Aujourd'hui, on y va au bulldozer. Le faire plus finement va demander de la main d'œuvre. L'éco-contribution que payeront les fabricants va servir à le financer. Avec, à la clef, des centaines d'emplois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Écologie Btp
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants