1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Covid-19 : Stéphane Dubief dénonce les "répercussions désastreuses" pour les forains
1 min de lecture

Covid-19 : Stéphane Dubief dénonce les "répercussions désastreuses" pour les forains

INVITÉ RTL - Secrétaire général de la Fédération française des forains, Stéphane Dubief détaille le programme des manifestations prévues lundi 12 octobre dans toute la France, pour dénoncer la différence de traitement accordée à son secteur.

Une fête foraine (illustration)
Une fête foraine (illustration)
Crédit : FREDERIC J. BROWN / AFP
Vincent Parizot - édité par Louis Chahuneau

Chauffeurs VTC, Autocaristes, forains, tous vont manifester demain dans de nombreuses villes françaises contre les restrictions imposées par le gouvernement en ces temps de crise sanitaire. Ils dénoncent notamment la différence de traitement entre des activités autorisées à exercer et la leur. 

Des opérations escargot sont prévues dans toute la France mais il n'y aura pas de blocage de route, précise Stéphane Dubief, secrétaire général de la fédération des forains de France : "On n'est pas là pour embêter les concitoyens, on est là pour se faire entendre. Il y aura des opérations escargots et des cortèges piétons qui se dirigeront vers les préfectures pour faire remonter nos revendications jusqu'au plus haut niveau de l'Etat".

Stéphane Dubief critique notamment la différence de traitement accordée à son secteur à cause de la Covid-19. Les parcs d'attraction sont ouverts mais les fêtes foraines sont pour la plupart annulées : "L'ouverture de la fête foraine est sous responsabilité de la municipalité et l'interdiction est souvent prise sans concertation", dénonce-t-il au micro d'RTL.

On ne rentre pas dans les bonnes cases

Stéphane Dubief, membre de la Fédération des forains de France

Selon lui, la sécurité est à la portée des fêtes foraines : "C'est réalisable, il suffit de bien rappeler les gestes barrières et toutes les attractions peuvent appliquer un protocole sanitaire drastique, qui gênera sûrement un peu le commerce, mais c'est applicable."

À lire aussi

Il rappelle également à quel point les interdictions ont "des répercussions désastreuses pour la profession. Il faut savoir que le dispositif d'aide gouvernementale n'est pas adapté à tous les commerces forains car on a beaucoup d'artisans, d'auto-entrepreneurs, donc on ne rentre pas dans les bonnes cases."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/