1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : une infection augmenterait le risque de maladie cardiovasculaire
1 min de lecture

Coronavirus : une infection augmenterait le risque de maladie cardiovasculaire

VU DANS LA PRESSE - Selon une étude américaine, les personnes infectées par le Covid-19 auraient plus de risques de développer une maladie cardiovasculaire dans l'année qui suit.

Le personnel médical assiste l'unité de soins intensifs (USI) Covid-19 à Bochum, dans l'ouest de l'Allemagne, le 16 décembre 2021.
Le personnel médical assiste l'unité de soins intensifs (USI) Covid-19 à Bochum, dans l'ouest de l'Allemagne, le 16 décembre 2021.
Crédit : Ina FASSBENDER / AFP
Théo Putavy

Une étude publiée dans la revue scientifique Nature Medicine le 7 février, réalisée par des chercheurs de l'Université Washington de Saint-Louis (États-Unis), révèle qu'une infection au Covid-19 entraînerait une augmentation de 55% de développer une maladie cardiovasculaire dans l'année qui la suit. 15 millions de personnes en auraient déjà fait les frais. 

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont analysé les données de santé de 153.760 américains infectés entre mars 2020 et le 15 janvier 2021 et les a comparées aux données de 5 millions de personnes non infectées durant la période. Ils ont alors remarqué que le risque de faire un arrêt cardiaque, à partir de 30 jours après l'infection, augmenterait de 63% et celui d'un AVC de 52%

À noter que les données analysées étaient celle de personnes, en très grande majorité, non-vaccinées puisque le vaccin contre le Covid-19 n'était pas encore répandu à cette époque. 

Les personnes à faible risque aussi concernées

"Le plus remarquable est que même des personnes qui n’ont jamais eu de problèmes cardiaques et qui sont considérées à bas risque peuvent développer des maladies cardiovasculaires après le Covid", indique l'épidémiologiste Ziyad Al-Aly, auteur de l'étude, dans un communiqué relayé par Sciences et Avenir. Toutefois, le risque serait plus grand pour les personnes ayant eu une forme sévère de Covid-19. 

À lire aussi

Les résultats de l'étude montrent que 4% des personnes du groupe infecté ont été touchées par des maladies cardiovasculaires dans l'année qui a suivi. Étant donné qu'environ 380 millions de personnes ont été infectées par le Covid-19 dans le monde, il y aurait donc 15 millions de personnes qui auraient eu une maladie cardiovasculaire par la suite

Ziyad Al-Aly alerte donc sur sur les "défis causés par le Covid long" et encourage la mise en place un "stratégie globale" de suivi de ces maladies cardiaques. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.