1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : un infectiologue alerte sur une forte hausse du taux de dépression

VU DANS LA PRESSE - L'infectiologue Éric Caumes affirme que le taux de dépression "a doublé en six semaines" en France en raison des mesures liées au confinement.

Une jeune femme en dépression (illustration)
Une jeune femme en dépression (illustration) Crédit : JAUBERT/SIPA
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Alors que 33.050 personnes sont hospitalisés en France en raison de la Covid-19, la crise sanitaire engendre également une nette baisse de moral chez de nombreux Français. 
Selon le chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Éric Caumes, les restrictions liées au confinement provoquent une hausse des cas dépressifs.

Comme il l'a affirmé auprès de BFMTV, dimanche 15 novembre, ""le taux de dépression est en train d'augmenter de manière vertigineuse dans la population générale, il est passé de 10% fin septembre à 21% début novembre. Il a doublé en six semaines".

L'infectiologue estime que "perdre son travail ou sentir que l'on plonge dans la précarité" peut engendrer "des conséquences sociales et sanitaires" désastreuses. Face à cela, Éric Caumes s'est dit favorable à la réouverture des lieux de culte et des petits commerces à condition que les gestes barrières soient strictement respectés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Dépression
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants