1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : qu'est-ce que le molnupiravir, traitement dont la France a commandé 50.000 doses ?
1 min de lecture

Coronavirus : qu'est-ce que le molnupiravir, traitement dont la France a commandé 50.000 doses ?

Ce médicament est à destination des personnes qui ont été testées positives à la Covid-19, dans l'objectif de limiter leurs chances de développer une forme grave de la maladie.

Des pilules de molnupiravir (illustration)
Des pilules de molnupiravir (illustration)
Crédit : Handout / Merck & Co,Inc. / AFP
Victor Goury-Laffont

3e doses, vaccination des enfants... Bien que les chiffres de l'épidémie de Covid-19 se soient améliorés depuis plusieurs mois, la recherche continue pour trouver des solutions pour permettre à ce virus de prendre une place de moins en moins importante dans nos vies. Une autre solution reste à l'étude : développer des traitements, pour que les personnes malades ne développent pas de formes graves et soient admises à l'hôpital.

C'est ce que met au point le laboratoire américain Merck, connu sous le nom MSD en dehors de l'Amérique du Nord. Les autorités sanitaires européennes ont commencé à étudier cette pilule anti-Covid en vu d'une éventuelle autorisation. Cet examen sera enrichi au fil du temps, tandis que le laboratoire continuera à envoyer au régulateur de nouvelles données, comme l'explique Reuters.

Le molnupiravir, médicament antiviral qui peut être pris chez soi avec un verre d'eau, aurait la capacité de "réduire la capacité du SARS-CoV-2 (...) à se multiplier dans le corps, empêchant ainsi l'hospitalisation ou le décès chez les patients atteints du Covid-19", selon l'Agence européenne du médicament. Le traitement concerne donc les personnes malades et n'a pas vocation à éviter les contaminations. Les autorités y voient donc un complément à la vaccination.

Un coût important ?

"Vaccination, plus traitement antiviral, plus anticorps monoclonaux, égal impact sanitaire bien moindre", a expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une audition au Sénat, confirmant que la France a commandé 50.000 doses de molnupiravir. Selon Merck, le traitement réduirait de 50% le risque d'hospitalisation ou de décès de la Covid-19.

À lire aussi

Une interrogation demeure : le coût. L'État n'a pas précisé l'ampleur de son investissement, mais l'exemple américain peut offrir une référence. Washington a dépensé 1,2 milliard de dollars (1,04 milliard d'euros) pour 1,7 million de doses. Coût moyen : 700 dollars environ, soit un peu plus de 600 euros, par pilule.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/