1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : "On ne retrouvera jamais une vie normale", selon la Pr Karine Lacombe
1 min de lecture

Coronavirus : "On ne retrouvera jamais une vie normale", selon la Pr Karine Lacombe

VU DANS LA PRESSE - Si la situation sanitaire s'améliore, l'infectiologue Karine Lacombe a rappelé que les effets de la pandémie impacteront la société à long terme.

Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses de l’hôpital Saint-Antoine à Paris.
Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses de l’hôpital Saint-Antoine à Paris.
Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Florise Vaubien

Alors que les indicateurs de l'épidémie de coronavirus restent stables, avec un peu plus de 11.000 personnes hospitalisées dont quelque 2.300 en réanimation recensées mercredi par Santé publique France, l’infectiologue Karine Lacombe a estimé mercredi 1er septembre que la situation épidémiologique continuera à s’améliorer dans les mois à venir. Interrogée sur BFM TV, elle a confié que la France se dirigeait “vers une porte de sortie par rapport à ce qu’on vient de vivre depuis 18 mois”. 

La cheffe du service des maladies infectieuses de l’hôpital Saint-Antoine à Paris s’est montrée optimiste tout en nuançant son propos. Elle a tenu à rappeler qu’une vie normale "comme avant" ne sera pas possible et que le port du masque sera encore en vigueur "pour un certain temps dans les endroits très peuplés". "Je crois qu’il faut comprendre qu’on ne retrouvera jamais une vie tout à fait normale comme on avait avant", a-t-elle déclaré. 

Des effets sur le long terme

De fait, l’infectiologue a noté que les effets de la pandémie impacteront “sur le long terme la société” malgré la stratégie vaccinale massive déployée par les autorités. Une stratégie qu'elle a saluée et qu'elle considère comme étant la seule issue pour ”tendre vers la normalité”

“Probablement qu’on n'aura plus - dans les territoires très vaccinés - de confinement, a détaillé Karine Lacombe. On va petit à petit lever les mesures de distanciation sociale”. Mais pas question de supprimer le passe sanitaire selon la professeure. D’après elle, cette consigne restera obligatoire pour de nombreuses activités “dans les semaines et les mois à venir”. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/