1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : les maires peuvent-ils obliger leurs administrés à porter un masque ?

Les maires ne peuvent pas imposer le port du masque dans l'espace public mais ils le peuvent dans les zones dites à risque, comme dans les rues commerçantes ou dans les lieux où l'on ne peut pas respecter la distanciation physique.

Une femme portant un masque le 6 mai 2020 (Illustration ici à Grenoble).
Une femme portant un masque le 6 mai 2020 (Illustration ici à Grenoble). Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Thomas Prouteau édité par Camille Descroix

Qui décide quoi et quelle est la règle concernant le port du masque ? La règle a été définie au niveau national : pas de masque obligatoire dans l'espace public sauf dans les transports. Les maires ne peuvent donc pas aller plus loin que le gouvernement et outrepasser son pouvoir de police.

En revanche, si la situation locale le justifie, ils peuvent l'imposer dans certaines zones à risque : dans les rues commerçantes à Bordeaux, l'abord des écoles et des administrations à Cannes ou encore, à Nice, dans les lieux où la distanciation sociale ne peut pas être respectée.

Ces arrêtés pourraient être, à leur tour, attaqués par les préfets mais, jusqu'ici, ça n'a pas été le cas, ce qui veut dire que le gouvernement les tolère. À Paris, c'est le préfet Didier Lallement qui est compétent, et non la maire Anne Hidalgo. Lui aussi pourrait étendre l'obligation du masque mais sans doute pas la généraliser. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Nice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants