1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Coronavirus : le masque est-il dangereux pendant l'exercice ?

Coronavirus : le masque est-il dangereux pendant l'exercice ?

FACT CHECKING - Les salles de sport peuvent enfin accueillir leurs adhérents à nouveau. La question du port du masque pendant l'exercice continue de se poser et divise les scientifiques.

Le jogging, comme ici dans le jardin des Tuileries à Paris, sera désormais interdit entre 10h et 19h (Illustration)
Le jogging, comme ici dans le jardin des Tuileries à Paris, sera désormais interdit entre 10h et 19h (Illustration)
Crédit : AFP / Archives, Loïc Venance
Coronavirus : le masque est-il dangereux pendant l'exercice ?
02:29
Euro 2021 : va-t-on pouvoir regarder les matchs en terrasse ?
02:48
Coronavirus : le masque est-il dangereux pendant l'exercice ?
02:29
Euro 2021 : va-t-on pouvoir regarder les matchs en terrasse ?
02:48
Jean-Mathieu Pernin
Journaliste

Les salles de sport sont de nouveau ouvertes. Certains gardent le masque en faisant de l’exercice, d’autres non, les scientifiques sont divisés sur le sujet. Il est vrai que certains gardent le masque pendant qu’ils poussent de la fonte ou quand ils effectuent une course sur un tapis mécanique et on a vraiment l’impression que ces gens souffrent plus.

Selon le protocole mis en place par le gouvernement, le masque ne sera pas obligatoire lors de la pratique physique, mais "en dehors des temps de pratique sportive, le port du masque est obligatoire pour les encadrants, pour toute personne prenant part à l’accueil et pour les éducateurs pendant les séances ainsi que pour l’ensemble des spectateurs". 

Depuis l’apparition du coronavirus, on a l’impression d’expérimenter en permanence et on peut, sans polémique, arriver à la conclusion que le masque chirurgical ce n’est pas vraiment ça pour faire du sport. Avec la transpiration, ça devient vite humide, vous avez l’impression d’étouffer, d’avoir un mélange de chewing-gum et de cheveux qui vous colle à la bouche, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux. Désormais il existe des masques sportifs avec une meilleur respiration, disponible dans le commerce répondant à la norme officielle Afnor, un a même reçu la bénédiction du comité olympique.

Les scientifiques restent divisés

En novembre 2020, une étude publiée par Nature se fondait sur les données de géolocalisation de 98 millions d’individus pour déterminer les lieux où l’on se contamine le plus et l’on retrouvait les restaurants, les bars, les hôtels et les salles de sport. Fermés depuis l’automne, les club de fitness misent sur la distance et l’utilisation d’un appareil sur deux. Quant à l’utilité du masque quand on fait du sport, c’est une des grandes discussions entre spécialistes. 

À lire aussi

Certains disent que c’est dangereux pour le cœur, d’autres non comme des chercheurs d’un  centre de cardiologie de Milan qui estiment qu’il n’y a pas de risque mais que le sport avec le masque entrainerait une baisse des performances physiques de 10%.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déconseille le port du masque en cas d’activité sportive intense. Tout le monde n’a pas la même notion d’intense. Entre votre footing dominicale et l’entrainement Teddy Riner ce n’est pas le même "intense" mais il ne faut pas faire n’importe quoi avec un masque notamment si on souffre d’asthme. En salle, à distance la fenêtre ouverte ou sur son canapé avec une pizza à hurler sans masque devant les performances des sportifs, c’est assez efficace.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/