1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : l'Île-de-France affiche déjà des signaux positifs
2 min de lecture

Coronavirus : l'Île-de-France affiche déjà des signaux positifs

La situation sanitaire s'améliore ces dernières semaines en Île-de-France, notamment dans le Val-de-Marne et en Seine-Saint-Denis où le nombre de contaminations a baissé.

Un test antigénique (illustration)
Un test antigénique (illustration)
Crédit : Images By Tang Ming Tung / GETTY
Coronavirus : l'Île-de-France affiche déjà des signaux positifs
00:02:05
Coronavirus : l'Île-de-France affiche déjà des signaux positifs
00:02:05
Agathe Landais - édité par Nicolas Barreiro

Dès ce mercredi 2 février, le gouvernement lâche un peu la bride sur les restrictions sanitaires, avec notamment la levée du port du masque à l'extérieur. Même si les nouvelles contaminations quotidiennes sont toujours très nombreuses, encore 417.000 nouveaux cas détectés le mardi 1er février, la décrue a déjà commencé au niveau national. Elle est même très rapide en Île-de-France.
 
Cette région possède aujourd'hui le plus fort déclin de contaminations. Cela fait déjà trois semaines que la région parisienne a passé le pic. Depuis, la courbe des contaminations est en chute libre : ces sept derniers jours, le taux d'incidence a baissé de 28%, une décrue très rapide. On se rend compte que la courbe des contaminations baisse pratiquement aussi vite qu'elle avait augmenté.
 
La décrue est encore plus rapide dans le Val-de-Marne et en Seine-Saint-Denis. Il s'agit d'ailleurs des deux départements qui ont le plus faible taux d'incidence aujourd'hui de toute la métropole.

Une amélioration sanitaire déjà visible

Dans les structures qui font du dépistage, cette décrue semble évidente. Dans plusieurs communes de Seine-Saint-Denis, les pharmaciens et biologistes nous ont dit que la situation n'avait plus rien à voir avec ce qu'ils ont connu au moment des fêtes. Une pharmacienne nous a par exemple affirmé être passé de 400 tests par jour, il y a deux semaines, à seulement quelques dizaines en ce moment.

La situation s'améliore aussi dans les écoles. Il y a moins d’enfants malades, mais les directeurs d’école que nous avons rencontré nous ont toutefois expliqué que la situation est encore loin de s'être vraiment apaisée dans leurs écoles, parce qu'il y a toujours beaucoup de professeurs malades, en isolement, et donc des classes fermées faute de remplaçants. 
 
À l'hôpital, on peut dire qu'il y a enfin des signes encourageants. Depuis une semaine, en Île-de-France, on remarque un léger fléchissement de la courbe des admissions à l'hôpital. Une excellente, mais il reste encore tôt pour pouvoir parler d’une vraie décrue des indicateurs hospitaliers.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.