1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus dans les écoles : le gouvernement change de méthode pour calmer la colère des enseignants
1 min de lecture

Coronavirus dans les écoles : le gouvernement change de méthode pour calmer la colère des enseignants

Trois heures de réunion ont été organisées ce jeudi 13 janvier, avec les syndicats d'enseignants. Outre la présence du Premier ministre, Olivier Véran a livré de nombreux détails sur la situation sanitaire et expliqué le protocole de dépistage choisi.

Jean Castex et Jean-Michel Blanquer, ce jeudi 13 janvier à Paris
Jean Castex et Jean-Michel Blanquer, ce jeudi 13 janvier à Paris
Crédit : Thomas COEX / POOL / AFP
Coronavirus dans les écoles : le gouvernement change de méthode pour calmer la colère des enseignants
01:00
Marie Guerrier - édité par Benoît Leroy

Ils doivent se retrouver ce vendredi 14 janvier, en fin de journée, pour évoquer la suite du mouvement après la journée de grève de ce jeudi. Les syndicats sont néanmoins ressortis plutôt satisfaits d'avoir obtenu des avancées, lors d'une réunion avec plusieurs ministres. Un assouplissement dû, en partie, au changement de méthode de communication du gouvernement.

Désormais, l'exécutif promet qu'il y aura deux réunions par mois au niveau national avec les syndicats, le ministère de l'Éducation et celui de la Santé pour expliquer les évolutions du protocole. "Cela a du sens", dit un représentant des enseignants, "pour moins subir, mieux comprendre, pour une meilleure mise en œuvre".

Il ne s'agit pas non plus d'un blanc-seing. Ces derniers réclament que cela fonctionne dans les deux sens et que le ministère de la Santé réalise ce qui n'est pas faisable sur le terrain. Il demande aussi à ce que les services d'Olivier Véran prennent conscience des questions et des problèmes qui se posent concrètement "ici et là".

Une vraie coopération en somme, avec également des réunions locales mixtes éducation et santé qui doivent se mettre en place dans les prochains jours et semaines. Un changement de méthode que l'on jurera "sur pièce" ont prévenu les organisations de personnels de l'Éducation nationale.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/