2 min de lecture langue française

Coronavirus : l'Académie française tranche en faveur de "la" Covid

L'Académie française estime que "Covid" est un mot féminin, car cet acronyme est construit à partir du mot "disease", "maladie". L'expression "distanciation sociale" est quant à elle jugée "assez peu heureuse."

>
Coronavirus : l'Académie française tranche en faveur de "la" Covid Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : Sina Mir | Durée : | Date :
Sina Mir et Paul Turban

"Covid", "déconfinement", "distanciation sociale"... L'épidémie de nouveau coronavirus Covid-19 a fait apparaître tout un ensemble de nouveaux mots et de nouvelles expressions. L'Académie française se penche sur ce vocabulaire et tranche : "Covid" et "Covid-19" sont des mots féminins, et non masculin comme l'usage semblait l'avoir imposé. 

Pour l'affirmer, les Académiciens rappellent une règle simple de grammaire : pour un acronyme, c'est le genre du mot principal qui compte. On dit par exemple la "SNCF", puisque l'on accorde avec le mot "société". De même, on dit la CIA, (Central Intelligence Agency) pour désigner l'agence de renseignement américaine.

Pour Covid (coronavirus disease), on doit donc accorder avec le mot "disease" (maladie), comme le font les Québécois. Depuis le début de l'épidémie, le gouvernement parle du Covid au masculin, l’Institut Pasteur et la plupart des médias également.

"Parce que, avant que cet acronyme ne se répande, on a surtout parlé du coronavirus, groupe qui doit son genre (...) au nom masculin virus. Ensuite, par métonymie, on a donné à la maladie le genre de l’agent pathogène qui la provoque", selon l'Académie française.

"Distanciation sociale", une expression "peu heureuse"

À lire aussi
Martine Aubry (PS), Jeanne Barseghian (EELV) et Anne Hidalgo (PS) ont été élues respectivement à Lille, Strasbourg et Paris lors des élections municipales de 2020. langue française
Municipales 2020 : faut-il dire madame "la" maire ou madame "le" maire ?

De la même façon, l'Académie ne goûte guère l'expression "assez peu heureuse", selon elle, de "distanciation sociale", une transcription de l'anglais "social distancing". "Distanciation", explique l'Académie, désigne dans son sens premier "le refus de se mêler à d’autres classes sociales". "On suppose pourtant que ce n’est pas le sens que l’on veut donner aujourd’hui à ce nom", ironise l'Académie.
"Peut-être aurait-on pu parler de 'respect des distances de sécurité', de 'distance physique' ou de 'mise en place de distances de sécurité'", suggère l'Académie. On attend que l'institution se penche désormais sur le mot "déconfinement"... absent de tous les dictionnaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
langue française Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants