1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : "J'invite les Français à ne pas vacciner leurs enfants", lance Dupont-Aignan
1 min de lecture

Coronavirus : "J'invite les Français à ne pas vacciner leurs enfants", lance Dupont-Aignan

INVITÉ RTL - Le député de l'Essonne conteste l'incitation des adolescents à se faire vacciner, ne faisant pas partie des personnes à risques.

Nicolas Dupont-Aignan est l'invité d'RTL
Nicolas Dupont-Aignan est l'invité d'RTL
Crédit : RTL
Pour Nicolas Dupont-Aignan, la vaccination des adolescents est "une hérésie"
12:11
Nicolas Dupont-Aignan est l'invité d'RTL
12:11
Benjamin Sportouch & Sarah Belien

"Je suis un être prudent, je demande une palette de solutions". Nicolas Dupont-Aignan a montré sa ferme opposition à l'extension du passe sanitaire annoncée par Emmanuel Macron. Ce dernier sera en effet obligatoire dans tous les lieux de culture dès le 21 juillet et sera étendu aux bars, restaurants et centres commerciaux début août. Du côté des adolescents, Olivier Véran a annoncé une tolérance jusqu'à fin août.

Pour le président de Debout la France, "faire vacciner des adolescents est une hérésie, alors que ces adolescents ne risquent rien", assène-t-il. Puis Nicolas Dupont-Aignan poursuit : "Imagine-t-on un pays qui force alors même que la personne qu’on vaccine n’a aucun risque de mourir de cette maladie". Pour appuyer ses propos, Nicolas Dupont-Aignan fait référence à un écrit du Pr Delfraissy : "il disait 'je ne crois pas à une vaccination de masse, je crois à des mesures ciblées en fonction de l'âge'", cite le député de l'Essonne.

Le candidat à l'élection présidentielle revient également sur le débat autour des 11 vaccins obligatoires chez les enfants, affirmant ne jamais y avoir été opposé. "Je n’ai jamais contesté la vaccination. J’ai vacciné mes enfants, et je suis pour la vaccination qui est un grand progrès pour l’humanité. Je dis simplement que les onze d’un coup étaient excessifs", a-t-il rectifié.

Nicolas Dupont-Aignan conclut en appelant les Français à manifester pacifiquement contre l'extension du passe sanitaire incitant à la vaccination. "J'invite les Français à faire preuve de bon sens, à vacciner ceux qui ont un risque, à ne pas vacciner leurs enfants", a-t-il affirmé au micro de RTL.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/