1 min de lecture Le grand Jury

Coronavirus : "le pass sanitaire est une usine à gaz", dénonce Nicolas Dupont-Aignan

INVITÉ RTL - Le président de Debout la France met en garde contre "une usine à gaz administrative et bureaucratique" qui est selon lui "un prétexte pour numériser la société et perdre nos libertés".

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Nicolas Dupont-Aignan Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier et Marie Gingault

Pour le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan, le pass sanitaire est une "fausse bonne idée", dont on peut se passer. Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI dimanche 2 mai, le député dénonce la mise en place de ce qu'il considère être "une usine à gaz numérique". 

"Que l'on présente un test PCR pour monter dans un avion, je l'accepte bien évidemment, que l'on présente un test PCR ou antigénique pour un spectacle, bien évidemment. Mais que l'on invente une usine à gaz numérique pour en vérité instituer ce qui se fait en Chine et le faire en Europe à terme, c'est-à-dire une surveillance généralisée de nos concitoyens, il y a un grand danger", dénonce le président du pari Debout la France.

Selon lui, le pass sanitaire est faussement facultatif. "À partir du moment où pour accéder à des lieux, vous avez l'obligation d'avoir sur votre portable ou sur un papier une analyse de votre situation sérologique, vaccinale, sans savoir précisément combien de temps protège le vaccin, cela veut dire que vous allez avoir une usine à gaz administrative, bureaucratique et qu'à terme, c'est un prétexte pour numériser la société et perdre nos libertés", martèle Nicolas Dupont-Aignan. "Cela est une usine à gaz sur le plan sanitaire et ne sera pas performant (...) je le refuserait jusqu'au bout", a-t-il conclu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le grand Jury Grand Jury Politique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants