2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus et confinement : ce qui est autorisé, ce qui est interdit

ÉCLAIRAGE - Depuis le mardi 17 mars et jusqu'au 11 mai, un dispositif de confinement a été mis en place sur l'ensemble du territoire. Seules certaines sorties du domicile sont autorisées.

Le passeport d'immunité pourrait permettre aux personnes guéries du Covid-19 de circuler plus librement.
Le passeport d'immunité pourrait permettre aux personnes guéries du Covid-19 de circuler plus librement. Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Cela fait maintenant un mois que le confinement officiel a été déclaré par le chef de l'État Emmanuel Macron. Depuis, les Français vivent confinés et les sorties sont très réglementées et surveillées, sous peine d'infraction. Depuis le début, 704.000 infractions ont été relevées, a précisé Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, ce mardi 14 avril. 

Il est strictement interdit de sortir, cependant quelques dérogations sont possibles et doivent être justifiées par une attestation sur l'honneur précisant le motif du déplacement. 

Sont autorisées les sorties pour se déplacer de son domicile à son lieu de travail lorsque le télétravail n'est pas possible ou pour un déplacement professionnel ne pouvant être reporté. Toujours dans le cadre professionnel, il est également autorisé de sortir pour effectuer des achats de fournitures liées à cette activité. 

Pour aider des "personnes vulnérables"

Pour les particuliers, un déplacement afin d'effectuer des achats de première nécessité est également permis. Il est aussi possible de se rendre à une distribution gratuite de denrées alimentaires, se déplacer pour recevoir des prestations sociales et faire un retrait d'espèces au distributeur automatique. 

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus en Irlande : troisième confinement prolongé et quarantaine obligatoire

Se rendre à une consultation de soins auprès d'un professionnel de santé qui ne peut être différée ou effectuée à distance est autorisé, notamment pour les patients atteints d'une infection longue durée.

Si un de vos proches est en danger, que vous devez garder vos enfants, ou que vous devez aider des "personnes vulnérables", sortir est également autorisé, à condition de respecter les gestes barrières. 

Un "déplacement bref" dans la limite d'une heure par jour

Une convocation judiciaire ou administrative fait aussi foi d'autorisation de sortie, comme se déplacer pour se présenter à la police ou à la gendarmerie lorsque cela est imposé par l'autorité de police administrative ou l'autorité judiciaire. Se déplacer pour participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative est également permis. 

Enfin, il est possible d'effectuer un "déplacement bref", dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon d'un kilomètre pour une "activité physique individuelle", une promenade avec des personnes de son foyer ou pour les besoins de son animal de compagnie. Concernant l'activité sportive, des règles peuvent être différentes en fonction des villes. À Paris, par exemple, il est interdit de sortir faire du sport entre 10h et 19h. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Interdiction
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants