1 min de lecture Société

Coronavirus : comment les enterrements s’organisent ?

VU DANS LA PRESSE - L'épidémie de coronavirus qui sévit dans le pays contraint les professionnels des pompes funèbres à être soumis eux-aussi à des mesures sanitaires.

Un enterrement pendant l'épidémie de coronavirus (illustration)
Un enterrement pendant l'épidémie de coronavirus (illustration) Crédit : Piero Cruciatti / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

C'est une des nombreuses problématiques liées à l'épidémie de coronavirus. Alors que le dernier bilan publié dans la soirée de ce dimanche 15 mars fait état de 127 morts et 5.423 cas contaminés, la propagation du Covid-19 provoque des complications dans l'organisation des enterrements sur l'ensemble du territoire. En effet, si les lieux de culte sont épargnés par la mesure de fermeture de tous les lieux "non indispensables à la vie du pays", leur accès est limité.

Comme le rappelle BFMTV, le décret pris par le gouvernement dimanche interdit les rassemblements de plus de 20 personnes au sein des lieux de culte jusqu'au 15 avril. Si les messes ont notamment été suspendues en Île-de-France, les enterrements continuent à se tenir. "Nous demandons aux proches d'être le moins nombreux possible", explique-t-on à la Conférence des évêques de France tandis que certains diocèses organisent les cérémonies uniquement dans les cimetières.

Pour les salariés de pompes funèbres, faire respecter les règles hygiéniques comme une distance d'un mètre entre chaque personne ou éviter les contacts, n'est pas une mince affaire auprès des familles. Le Haut conseil de la santé publique préconise de son côté que les corps des défunts soient placés dans des housses mortuaires étanches, et hermétiquement fermées avant d'être transférés en chambre mortuaire. De plus, le secteur des pompes funèbres réclame aussi des données officielles sur la contagiosité des défunts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants