1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : ce qu'il faut savoir si vous souhaitez voyager en Guadeloupe
2 min de lecture

Coronavirus : ce qu'il faut savoir si vous souhaitez voyager en Guadeloupe

ÉCLAIRAGE - Les personnes non vaccinées ne peuvent plus voyager depuis ou vers la Guadeloupe sans motif impérieux.

La plage de Terre-de-Haut, en Guadeloupe (illustration)
La plage de Terre-de-Haut, en Guadeloupe (illustration)
Crédit : Morgane Production
Marie Gingault
Marie Gingault

La Guadeloupe vit actuellement une "situation catastrophique", qui a contraint les autorités à reconfiner l'île pour une durée minimale de trois semaines. Le couvre-feu déjà en place n'ayant pas permis de réguler l'épidémie, les mesures ont été durcies.


"On est rentré dans une phase extrêmement difficile", a déploré le préfet de Guadeloupe Alexandre Rochatte. Ce dernier a évoqué des "mesures indispensables quand on voit ce qui se passe durant le week-end alors que le couvre-feu a été réinstauré". 

Ainsi, à partir de ce mercredi 4 août, le couvre-feu est "avancé à 20 heures jusqu'à 5 heures" et il y aura "des restrictions de déplacement dans une sphère de 10 kilomètres autour de son domicile" en journée, a précisé le préfet. Un justificatif de domicile sera ainsi nécessaire. "Pour aller plus loin, il faut un motif impérieux" et une attestation sera demandée, a-t-il ajouté.

En outre, les déplacements entre la métropole et la Guadeloupe sont de nouveau limités. Depuis lundi 2 août, les personnes non vaccinées ne peuvent plus voyager depuis l'île antillaise ou vers celle-ci sans motif impérieux (motif d'ordre personnel ou familial, motif de santé relevant de l'urgence, motif professionnel ne pouvant être différé). 

La limite de 10 km appliquée aux activités nautiques

À lire aussi

De plus, si les commerces pourront rester ouverts, tout comme les restaurants le midi, les bars seront quant à eux tous fermés. Même chose pour les stades, les gymnases et les piscines. Les autorités de l'île ont d'ores et déjà annoncé que les pique-niques sur les plages, le long des rivières ou des carbets sont désormais interdits. 

Seule une présence "dynamique" sera autorisée, c'est-à-dire, se baigner, se promener ou encore pratiquer une activité sportive seul. La préfecture précise que les activités nautiques sont elles aussi concernées par la limite des 10 km. Cela signifie que le navire de plaisance devra se trouver à moins de 10km du domicile des personnes qu'il transporte.

L’ensemble de ces mesures vise à limiter les interactions entre personnes et les rassemblements, qui sont le principal vecteur de la propagation épidémique en ce moment en Guadeloupe. En outre, le préfet appelle les entreprises et les administrations publiques à la remise en place la plus large possible du télétravail pour les salariés et les agents publics.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/