1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : le télétravail a augmenté l'espionnage des salariés
2 min de lecture

Coronavirus : le télétravail a augmenté l'espionnage des salariés

FACT CHECKING - Ikea France a été condamnée à 1 million d’euros d’amende pour avoir espionné des salariés. L’espionnage en entreprise, ce n’est pas nouveau et il serait même devenu, ces derniers mois, une pratique courante.

Les salariés français ne travaillent pas moins que leurs voisins (illustration)
Les salariés français ne travaillent pas moins que leurs voisins (illustration)
Coronavirus : le télétravail a augmenté l'espionnage des salariés
02:28
Coronavirus : le télétravail a augmenté l'espionnage des salariés
02:28
micro générique
Jean-Mathieu Pernin - édité par Céline Morin

"Recel de données à caractère personnel par un moyen frauduleux" : voilà le verdict du tribunal de Versailles à l’encontre de la filiale française du géant suédois Ikea et d’un de ses anciens PDG. Pendant de nombreuses années, la direction se serait illégalement renseignée sur des employés et syndicalistes, notamment sur les antécédents judiciaires. 

Ikea est loin d’être un cas isolé en France. On pense à la Halle aux chaussures condamnée en 2014 pour utilisation abusif d’un mouchard qui traquait les employés, ou en 2011 Bruno Gaccio, auteur des Guignols de l’info, qui conteste la nouvelle direction : il est filé, filmé, ses appels surveillés par le service de sécurité de Canal+. La chaine sera relaxée, des ex-employés condamnés. 

De nombreuses affaires de ce type sont portées chaque année devant la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), où elles ont représenté en 2019 un peu plus de 10% des plaintes reçues. Big Brother aime l’entreprise.

La pandémie a accéléré cette forme de surveillance

Panique en mars 2020. Avec la plupart des employés en télétravail, de nombreux chefs d'entreprises se sont demandés comment s'assurer que leurs employés travaillaient bien. 

À lire aussi

C’est ainsi par exemple qu’aux Etats-Unis, entre janvier et avril 2020, une étude montrait que la vente de logiciels de surveillance à distance pour les ordinateurs avait bondi de 50 %

Rien à voir avec l’affaire Ikea puisque là on ne recherche pas à fouiller leur vie personnelle mais à simplement surveiller, à fliquer. Soit on prend le contrôle de votre webcam, on regarde s’il n’y a pas plus d’email que d’habitudes ou alors on vous demande de faire régulièrement de faire des captures d’écran toutes les demi-heures montrant que vous êtes bien à votre poste, dans ce domaine la créativité est sans fin.

Et pourtant on ne peut pas faire n’importe quoi

La CNIL précise que la vidéosurveillance est interdite sauf si elle est signalée. Sur un site professionnel, vous avez toujours des panneaux indiquant la présence de caméras : c’est pareil pour le travail à distance. 

Toute surveillance doit faire l’objet d’une déclaration à la CNIL. Si ce n’est pas le cas, l’entreprise ne pourra pas s’en servir contre un salarié fautif et pourra même être condamnée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/