1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : après la mort de son père en Ehpad, il porte plainte

Le père de Sébastien est décédé dans un Ehpad près de Besançon, où un quart des résidents de l'établissement auraient succombé au Covid-19.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : après la mort de son père en Ehpad, il porte plainte Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Dimitri Rahmelow | Durée : | Date : La page de l'émission
Dimitri Rahmelow édité par Camille Sarazin

C'est le cri de colère d'un fils en deuil. Sébastien Lévèque vit dans le Doubs, son père âgé de 71 ans est mort dans l'Ehpad de la Rosemontoise près de Besançon. Il a été emporté en trois jours seulement, vraisemblablement par le coronavirus. Dans cet établissement, 30 personnes âgées sont décédées, soit plus d'un quart des résidents

Selon Sébastien, le système de protection est défaillant depuis le début. Il a décidé de porter plainte contre la direction pour mise en danger d'autrui. Il dénonce aussi une certaine brutalité dans l'annonce de la mort. 

"Je dormais, j'ai vu le téléphone qui s'est allumé. Il y avait marqué Belfort, j'ai tout de suite compris", raconte-t-il, encore très ému. L'établissement lui annonce que son père est décédé. "J'ai même pas eu le temps de reprendre mon souffle qu'ils ont enchaîné directement". La direction lui demande alors de faire le nécessaire au plus vite pour l'enterrement. 

"On aurait pu le sauver"

"Je peux pas faire mon deuil, c'est un cauchemar", continue Sébastien, en pleurs. "C'est pour ça que je suis partie porter plainte, parce que pour moi on aurait pu le sauver. S'ils avaient eu de l'empathie pour lui, si on avait fait les premiers gestes, qu'on l'avait amené à l'hôpital..."

À lire aussi
Le maire de Nice Christian Estrosi, portant un masque le 1 avril 2020 épidémie
Coronavirus : Christian Estrosi propose des tests sérologiques gratuits à ses habitants

Il lance un appel : "Ce que je demande, c'est que toutes les familles de ces victimes portent plainte !" Il va essayer de créer, dans les jours qui viennent, un collectif pour aller en justice contre la direction. "Je me battrai pour mon père", assure-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants