1 min de lecture Épidémie

Coronavirus à Marseille : les Français s’autorisent de plus en plus d’écarts

REPORTAGE - À deux semaines du déconfinement, le besoin de liberté des Français se fait sentir. D'après certains sondages, ils auraient de plus en plus de mal à respecter les restrictions imposées par le gouvernement.

Stephane Carpentier RTL Matin Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Coronavirus à Marseille : les Français s'autorisent de plus en plus d'écarts Crédit Image : BORIS HORVAT / AFP | Crédit Média : Etienne Baudu | Durée : | Date : La page de l'émission
Etienne Baudu édité par Venantia Petillault

À Marseille, des habitants de la cité phocéenne symbolisent la contestation du moment exprimée dans plusieurs sondages : les Français supportent de moins en moins les restrictions liées à l'épidémie de coronavirus. 

"Mettre le masque dans les lieux publics oui, mais sinon non. On reste à distance et c'est l'essentiel", résume Christophe. Par ce beau soleil, une autre mesure n'est pas du goût de tout le monde, la plage interdite pour l'instant à Marseille, et en plus, on ne pourra pas y poser sa serviette, un comble pour Clara : "On a notre serviette dans notre sac mais on va s'asseoir sur des cailloux et ne pas se baigner. Cela reste un petit peu dur quand même, c'est frustrant", lâche-t-elle. 

Puis, il y a ceux qui veulent rester toutes ces mesures parfois contraignantes comme l'interdiction de se réunir à plus de dix personnes mais qui font un écart comme Jean-Claude sur son bateau au vieux port : "On a mangé, on a bu côte à côte. On était onze, on a enfreint la loi, on était collés serrés. Ce n'est pas sérieux ce qu'on a fait. Il les faut les mesures, on les enfreint mais il les faut."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants