1 min de lecture Climat

Convention citoyenne pour le climat : "c'est un pari réussi" dit un chercheur sur RTL

INVITÉ RTL - Quentin Perrier, chef de projet à l'Institut de l'économie pour le climat, est revenu sur les contours de la Convention citoyenne pour le climat , qui a "vraiment rempli son rôle" selon lui.

ecologie On refait la planète La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Convention citoyenne pour le climat : "c'est un pari réussi" dit un chercheur sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Quentin Marchal

Après trois jours de débat, la Convention citoyenne sur le climat s'achève ce dimanche 21 juin après que les propositions ont été présentées à Elisabeth Borne, la ministre de la transition écologique et solidaire, afin de lutter contre le réchauffement climatique

Selon Quentin Perrier, chef de projet à l'Institut de l'économie pour le climat, qui faisait partie du groupe d'experts chargés d'accompagner les 150 membres de cette convention citoyenne, "c'est un pari réussi car les 150 propositions sont vraiment ambitieuses et suffisamment précises". "Il y avait beaucoup d'attentes sur cette convention et je pense qu'elle a vraiment rempli son rôle" se réjouit-il.

Alors que les 150 citoyens demandent un référendum pour introduire la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution, ils souhaitent également faire passer par référendum la création d'un crime d'écocide afin de sanctionner les atteintes graves à l'environnement. Concernant ce dernier, Quentin Perrier souligne que les 150 citoyens "ont retenu 9 limites planétaires qu'il ne faut pas dépasser" et se satisfait que les référendums mettent "l'environnement au cœur des débats".

De nombreuses interdictions et taxes proposées

Parmi les 150 propositions figurent notamment un grand nombre d'interdictions comme celles d'interdire les terrasses chauffées, l'éclairage des magasins la nuit, les panneaux publicitaires dans les espaces publics extérieurs, la publicité pour les véhicules très polluants ou encore les semences OGM, mais aussi de nombreuses taxes sur l'alimentation ultra-transformée, les engrais azotés et les dividendes des sociétés.

À lire aussi
Donald Trump et Xi Jinping, le 29 juin 2019 changement climatique
Réchauffement climatique : la nouvelle ligne de front entre la Chine et les États-Unis ?

Quentin Perrier estime qu'il y a deux volets qui ressortent de cette convention citoyenne, à savoir "décourager les activités polluantes" et "encourager les activités vertueuses". Il estime que "si aujourd'hui, on parle d'urgence climatique ce n'est pas pour rien" et ajoute qu'"on est vraiment en retard sur nos objectifs".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Climat Changement climatique Citoyens
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants