2 min de lecture Climat

Qu'est ce que la convention citoyenne pour le climat ?

Depuis le 4 octobre 2019, 150 citoyens tirés au sort planchent sur les mesures à prendre pour lutter contre le dérèglement climatique. Les participants ont jusqu'à dimanche 21 juin pour débattre et voter chacune de leurs 150 propositions.

Des participants collent des portraits dans le cadre du projet "Inside Out" de l'artiste français JR à la veille de la 6ème Convention Citoyenne pour le Climat.
Des participants collent des portraits dans le cadre du projet "Inside Out" de l'artiste français JR à la veille de la 6ème Convention Citoyenne pour le Climat. Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

Passage de 130 à 110 km/h sur l'autoroute, privilégier le local... Les 150 citoyens membres de la Convention citoyenne pour le climat sont réunis ce weekend pour proposer des mesures contre le réchauffement climatique "dans un esprit de justice sociale". Le vote final aura lieu ce dimanche 21 juin. Emmanuel Macron a prévu de les recevoir le 29 juin pour leur apporter de "premières réponses" et certaines de leurs propositions pourraient déboucher sur un référendum.

Le chef de l'État avait décidé d'organiser cet exercice de démocratie participative inédit en France après la crise des "gilets jaunes", déclenchée par l'annonce d'une taxe carbone sur les carburants. Mais la CCC n'a pas remis cette idée sur la table. Cette convention est mandatée pour proposer des mesures permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% "dans un esprit de justice sociale".

Les participants ont pour mission de proposer une politique climatique de la France. Au programme cinq groupes de travail sur : se déplacer, consommer, se nourrir, se loger, produire et travailler.

Vitesse réduite sur l'autoroute

Répartis en plusieurs salles dans les locaux du Conseil économique social et environnemental (CESE), et pour certains en visioconférence en raison de la Covid-19, qui a chamboulé leurs travaux, les citoyens ont commencé à passer en revue quelque 150 propositions.

À lire aussi
Une colonie de manchots empereurs, le 1er juillet 2007 en Antarctique animaux
Antarctique : 11 nouvelles colonies de manchots empereurs repérées depuis l'espace

Plusieurs font polémique avant même leur adoption définitive et leur remise dimanche à l'exécutif en la personne d'Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique. Premier objectif adopté, à 96% : "développer d'autres modes de transport que la voiture individuelle", avec notamment une réforme de l'indemnité kilométrique dans l'impôt sur le revenu, ou une "amélioration du forfait mobilité durable".

Moins consensuelle au sein de la CCC, la réduction de la vitesse sur l'autoroute de 130 à 110km/h a recueilli 60%. Cette proposition a sans surprise déclenché l'ire des associations d'automobilistes, faisant écho à la grogne déjà déclenchée par les 80km/h. D'autres suggestions ont déjà connu un regain de faveur à l'occasion de la crise du Coronavirus, comme la promotion des circuits courts et du bio dans l'alimentation, le développement du télétravail ou la limitation des vols aériens intérieurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Climat Changement climatique Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants