2 min de lecture Solidarité

Confinement : près d'Amiens, "Les Petits Poids" s'occupe des personnes en surpoids

L'association "Les Petits Poids", à Camon près d'Amiens, vient en aide aux personnes soufrant d'obésité. L'association prend en charge toutes les personnes à partir de 6 ans et sans limite d'âge.

Micro générique Switch 245x300 Restons unis avec la Fondation de France La rédaction de RTL
>
Confinement : près d'Amiens, "Les Petits Poids" s'occupe des personnes en surpoids Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon édité par Marie Gingault

En ce samedi 15 août, direction la ville de Camon à l'ouest d'Amiens, et son association "Les Petits Poids". Cette association, présidée par Lydie Boury vient en aide aux personnes en surpoids qui souffrent d'obésité ou de comorbidité.


"Dans les Hauts-de-France malheureusement on est un peu champion, juste derrière la Martinique et la Guadeloupe", explique Lydie Boury. Les personnes aidées par l'association "Les Petits Poids" bénéficient de diverses activités telles que des activités physiques adaptées, de la sophrologie, des temps de parole, des ateliers culinaires ou encore de l'art-thérapie. Une option théâtre va démarrer à partir de septembre.

"Les Petits Poidss'occupe de toutes les personnes à partir de 6 ans, et sans limite d'âge. Actuellement, la doyenne a 90 ans. Et si ces activités sont habituellement proposées en présentiel, l'épidémie a été une épreuve pour l'association.


"La population de notre association ce sont vraiment des personnes en souffrance physique mais aussi psychologique et souvent isolées de par leur maladie. Il ne faut surtout pas les laisser plonger. Dans ma tête, c'était de me dire 'comment on va faire s'ils sont un mois, deux mois, trois moi seuls chez eux'", confie Lydie Boury.

Un soutien par visioconférence

À lire aussi
Caroline Dublanche Parlons-nous
Perdre un enfant : la vie d'après

Alors, pour faire face au confinement et garder intacte la présence et le soutien habituellement apportés par l'association, Lydie Boury a mis en place des réunions de visioconférences par Zoom, afin que les adhérents puissent bénéficier des activités de chez eux. 

Ainsi, les activités, même les moins adaptables comme la sophrologie, ont très bien fonctionné à distance. L'association a même vu de nouvelles personnes se joindre à eux, justement du fait de la visioconférence. Des personnes de Monaco, Bordeaux ou encore Montpellier ont ainsi pu rejoindre le groupe et se faire aider par "Les Petits Poids".

Au mois de septembre, "Les Petits Poids" fera elle aussi sa rentrée. Si les séances en présentiel vont reprendre, cela se fera toutefois par petits groupes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Solidarité Associations Aide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants