1 min de lecture Confinement

Confinement : "Je ne suis pas favorable", tranche Cynthia Fleury, psychanalyste

INVITÉE RTL - La philosophe et psychanalyste met en garde contre les effets dévastateurs d'un troisième confinement sur la santé psychique des Français.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Confinement : "Je ne suis pas favorable", tranche Cynthia Fleury, psychanalyste Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Ryad Ouslimani

Avec l'annonce imminente d'un troisième confinement, et outre les problème économiques que cela engendre, la détresse psychologique de nombreuses personnes sont mises en avant. Dès début décembre, la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury sonnait l'alerte. Deux mois plus tard, elle explique que la situation sanitaire a "fait perdre la vraie définition de la santé". 

"Il va falloir le redire : la santé ce n'est pas seulement l'absence de maladie (...) C'est un état global de bien-être, physique, psychique, mental", rappelle-t-elle sur RTL ce vendredi 29 janvier. Selon la professeure titulaire de la Chaire "Humanités et santé" au Conservatoire nationale des arts et métiers, "on désavoue" une partie de la santé (psychique et mentale), "comme si elle n'existait pas", et ce "pour préserver une autre partie" (physique).

Si elle convient qu'il faut trancher entre des questions complexes, elle tient à prévenir : "On a une banalisation de la gestion de crise par une prolifération du liberticide. C'est profondément interpellant". Alors, face à la perspective d'un confinement, Cynthia Fleury est catégorique. "Je ne suis pas favorable du tout", tranche-t-elle. Et ce "pour une raison d'arbitrage aujourd'hui en terme de vulnérabilité". 

"On a des explosions de troubles", pointe-t-elle. Elle ajoute que "le terrain d'acceptabilité est de plus en plus léger", et convient que le gouvernement en a conscience. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Confinement Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants